La chanteuse Linda de Suza est décédée à l'âge de 74 ans

Publié le 28/12/2022 - 17:18
Mis à jour le 28/12/2022 - 16:48

La chanteuse populaire Linda de Suza, célèbre dans les années 80 et figure de la communauté portugaise en France, est décédée mercredi à l'hôpital de Gisors, en Normandie à l'âge de 74 ans.

 © Photo by Eric PIERMONT / AFP
© Photo by Eric PIERMONT / AFP

"Son fils João Lança et moi-même, avons la douleur de vous apprendre le décès ce matin à 10h10" de Linda de Suza, a annoncé son agent à l'AFP.

La chanteuse avait été transférée aux urgences de l'hôpital de Gisors mercredi matin, "pour insuffisance respiratoire et positive au Covid 19", a précisé Fabien Lecoeuvre dans un communiqué.

L'annonce de son décès a suscité des réactions au Portugal et en France. "Linda de Suza reste dans nos mémoires comme un exemple de détermination et de fidélité. Elle était une icône française de l'immigration portugaise et donc une icône du Portugal", a souligné le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa dans un communiqué.

La ministre française de la Culture Rima Abdul Malak a salué "un parcours unique". "Partie avec sa "valise en carton" pour conquérir sa liberté, se hissant au sommet de la gloire, elle a traversé de multiples épreuves", a-t-elle tweeté.

L'auteure de La valise de carton avait fuit son pays d'origine

Très populaire en France dans les années 1980, elle avait ému avec le récit de son passage clandestin de la frontière française avec son fils et pour seul bagage une "valise en carton", une expérience qu'elle a décrite dans le livre La Valise de carton sorti en 1984 et vendu à 2 millions d'exemplaires.

Reine de la variété, Linda de Suza, de son vrai nom Teolinda Joaquina de Sousa Lança, est née le 22 février 1948 à Beringel, au sud du Portugal. Elle a dû fuir "une famille tyrannique" dans le très conservateur Portugal de Salazar, où les filles-mères comme elle n'étaient pas tolérées.

Entre variété française et chansons portugaises, elle vendra, essentiellement en France, des millions de disques tout au long de sa carrière. Elle a rempli l'Olympia pour deux séries de concerts en 1983 et 1984, en enchaînant par la suite les émissions pour promouvoir son autobiographie, parfois aux côtés de son fils João Carlos, surnommé "Jeannot".

Ses dernières apparitions sur scène datent de 2015 à 2017 avec la tournée Âge Tendre.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.3
légère pluie
le 20/04 à 0h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %