La nouvelle vie du Visconti

Publié le 16/02/2014 - 08:58
Mis à jour le 17/02/2014 - 08:46

Restaurant italien du faubourg Rivotte à Besançon, le Visconti vient d’être repris par Michel Gavat et a rouvert le 11 février dernier. Un changement de propriétaire qui s’accompagne d’un changement de carte où se découvrent, outre des plats italiens, des spécialités franc-comtoises revisitées avec une touche italienne. 

restaurant

Venu d’Algérie s’installer à Besançon avec sa famille alors qu’il avait 6 ans, Michel Gavat a toujours craqué devant une bonne pizza. "Je suis d’une génération qui a vu l’arrivée des pizzerias à Besançon. La première c’était chez Pitt. Quand on descendait en ville, j’aimais aller y manger une pizza et même deux", raconte-t-il, confiant : "Ca a toujours été un peu ma marotte de vouloir ouvrir un restaurant à Besançon". Pas étonnant qu’après une carrière dans la finance, il ait franchi le pas et racheté début janvier Le Visconti, restaurant italien du faubourg Rivotte fermé depuis quelques mois.
 

Une touche d’Italie 

 
Pas question néanmoins de se mettre aux fourneaux. Michel Gavat s’est entouré de Sébastien Roullet, l’ancien cuisinier du Visconti qui l’a suivi dans cette nouvelle aventure culinaire, du pizzaïolo Alain Clerc et de la jeune et dynamique serveuse Emeline Sansonnens. "Je suis en contact avec Sébastien Roullet depuis mai 2013, précise Michel Gavat. Nous avons élaboré ensemble la nouvelle carte avec des pizzas, des pâtes, du risotto mais pas seulement. On ne va jamais concurrencer les Italiens et on ne le cherche pas. Je veux aussi travailler avec des produits régionaux, en faisant des plats d’ici avec une touche italienne. On sert par exemple une croûte aux morilles avec une socca – une galette à base de farine de pois chiche –, un foie gras mi-cuit au Marsala, une cassolette d’escargots façon pesto, une cassolette de saint jacques et crevettes flambées à la Sambuca. J’essaye aussi de faire partager les choses que j’aime, si ça plaît on les laissera sur la carte, sinon on les retirera. Dans cet esprit, on va faire la Seppia della Mama, c’est la recette de ma mère de filet d’encornet au vin rouge avec un risotto."
 
La carte révèle aussi côté viande une escalope milanaise ou du bœuf version tartare ou carpaccio, côté dessert plusieurs douceurs mêlant influences italiennes et françaises telle une crème brûlée à l’Amaretto ou un gâteau de polenta confit au sirop de rhum et à la noix de coco. Quant à la carte des vins, elle privilégie les vins italiens. 
 

Films cultes de Visconti

     
Michel Gavat a souhaité conserver le nom du restaurant et sa très élégante déco qui rend hommage au cinéaste italien Luchino Visconti : au mur des affiches de certains de ses films cultes, au plafond de très belles photos noir et blanc de Claudia Cardinale, Romy Schneider, Annie Girardot, Alain Delon, Anna Magnani, etc. Il y a apporté néanmoins sa touche personnelle avec une autre disposition des tables ou encore l’ajout d’un petit coin salon où s’installer en attendant de pouvoir déjeuner ou pour boire son café à la fin du repas. 
 
 

En pratique

  • Le Visconti, 10 faubourg Rivotte à Besançon – 03.81.21.64.88.
  • Ouvert du mardi au samedi de 12h à 15h et de 19h à 22h.
  • Plat de jour 9,50 euros, menu du jour (entrée, plat, dessert) 14 euros.
  • Vente à emporter de pizzas, pâtes et risotto.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.59
légère pluie
le 21/06 à 15h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
88 %