La préfète de la Haute-Saône interdit la pêche à l’aimant

Publié le 19/07/2021 - 14:01
Mis à jour le 22/07/2021 - 16:29

La préfète de la Haute-Saône, a décidé, par arrêté en date du 13 juillet 2021 d’interdire la pratique de la pêche à l’aimant dans tous les cours d’eau du département de la Haute-Saône.

 © Luan D
© Luan D

La pêche à l’aimant se développe en France depuis quelques années et demande d’importants moyens de sécurité. Depuis 2017, une hausse des interventions des équipes de déminages a été constatée et ces interventions sont une charge supplémentaire pour les démineurs et pour les forces de sécurité.

Dans ce contexte, Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a décidé, par arrêté en date du 13 juillet 2021 d’interdire la pratique de la pêche à l’aimant dans tous les cours d’eau du département de la Haute-Saône.

Des objets dangereux

Des objets dangereux sont susceptibles d’être découverts lors de pêche à l’aimant comme des munitions dont la manipulation peut engendrer des risques :

  • D’explosion de la munition lors de la manipulation ;
  • De fuite d’un produit incendiaire pouvant entraîner une auto-inflammation ;
  • De fuite d’un agent toxique de guerre, entraînant une intoxication ou une contamination ;
  • D’un détournement de la munition pour une action malveillante.

À titre d’exception, une autorisation administrative peut être délivrée par la préfète, en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche pour pratiquer la pêche à l’aimant.

La préfecture de la Haute-Saône appelle à "la plus grande vigilance et à ne pas pratiquer la pêche à l’aimant sans autorisation". Les personnes réalisant des prospections dans les fonds d’eaux sans autorisations commettent un délit et sont passibles d’une amende de 7.500 €.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Une femme retrouvée morte dans près de Besançon : « très probablement » un féminicide 

Une femme a été retrouvée morte dans le coffre de sa voiture vendredi 24 juillet au soir à Guillon-les-Bains près de Besançon. Elle a "très probablement" été tuée par son compagnon, mortellement blessé ensuite par le tir d'un gendarme après s'être montré ultra-violent, a indiqué dimanche le procureur de la République de Besançon.

Crues : un « dispositif exceptionnel » demandé à J. Castex pour les agriculteurs

À l’occasion de la venue de Jean Castex en Haute-Saône ce 23 juillet 2021, le syndicat FDSEA et la Chambre d’agriculture expliquent dans une lettre que les exploitants agricoles sont nombreux a avoir été impacté par fortes précipitations…Ils demandent une aide exceptionnelle.

Pontarlier : le Super Comice 2021 reporté en 2022, les animations et expositions maintenues

La Ville de Pontarlier et la Fédération des comices du Doubs ont décidé après concertation et d'un commun accord de reporter l'édition 2021 du Super Comice au samedi 22 octobre 2022, en raison de la crise sanitaire actuelle et des restrictions qui rendent "très difficile" l'organisation en amont des comices dans les cantons ainsi que le jour J, en coeur de ville, le Super comice.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.85
couvert
le 27/07 à 6h00
Vent
0.43 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
88 %

Sondage