La présence du loup confirmée dans le Charolais

Publié le 29/07/2020 - 16:01
Mis à jour le 31/07/2020 - 15:32

Depuis le 25 juin, 9 troupeaux auraient été attaqués par un grand prédateur dans 6 communes du Charolais (Viry, Vendenesses-les-Charolles, Mornay, Marizy, Martigny-le-comte, Beaubery) ; 33 ovins auraient été tués et 13 blessés. Les agents de l’Office Français de la Biodiversité ont installé plusieurs pièges photographiques sur les lieux des attaques et ont permis de confirmer la présence du loup, apprend-on dans un communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire mercredi 29 juillet 2020.

© GrottesdeHan CC ©
© GrottesdeHan CC ©

La préfecture de Saône-et-Loire explique que ces différentes attaques ont fait l’objet d’un constat sur place par les agents de l’Office Français de la Biodiversité (OFB). Les caractéristiques de la prédation constatée n’ont pas permis de conclure de suite à la responsabilité du loup ni d’exclure celle de chiens errants. En effet, dans de nombreux cas, l’absence de consommation ou la nature des blessures n’étaient pas clairement caractéristiques de la prédation par un loup.

Afin de lever ce doute, les agents de l’OFB ont installé plusieurs pièges photographiques, sur les lieux des attaques. Les images recueillies dans la nuit de dimanche 26 à lundi 27 juillet 2020 sur l’un de ces pièges, conduisent après expertise, à confirmer de façon certaine la présence du loup.

Les éleveurs seront indemnisés

"L’ensemble des services de l’État est particulièrement mobilisé et demeure attentif à l’évolution de la situation ainsi qu’à l’accompagnement des éleveurs concernés", indique la préfecture. "Ceux-ci se verront indemnisés des pertes subies. Ils pourront également bénéficier des aides de l’État prévues pour répondre au besoin de protection en urgence des troupeaux."

La préfecture rappelle par ailleurs, l’information presse du 15 mai dernier dans laquelle le préfet annonçait sa décision de classement de l’ensemble des communes du département afin de permettre aux éleveurs de mobiliser les aides publiques à l’investissement dans des dispositifs de protection de leurs troupeaux.

Réunion d'une cellule de veille et de suivi du loup

La présence épisodique du loup se confirme donc depuis la première attaque à Barnay le 8 mai 2019, dans le département. En effet, une deuxième attaque survenue à Anost cette année le 2 avril, avait conduit de nouveau à ne pas écarter l’hypothèse de la présence du loup dans le Morvan. Cette nouvelle série d’attaques atteste cette fois de la présence du loup en Charolais.

Suite à ce constat, le préfet réunira, le 13 août prochain, la cellule de veille et de suivi du loup qu’il avait déjà mobilisée le 7 juin 2019 à la suite de l’attaque de Barnay.

Le loup, strictement protégé

Il est rappelé que le loup fait l’objet d’une protection stricte aux niveaux international, communautaire et national. Le cadre d’intervention fixé par le plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage, a pour objectif d’assurer à la fois la viabilité de l’espèce et la protection des troupeaux et des éleveurs.

Les éleveurs dont les troupeaux subissent une attaque sont invités à contacter la préfecture dans un délai maximal de 48 h après l’attaque (tél : 03 85 21 82 99). La procédure de constatation sur place par les agents spécialisés de l’OFB, et les dispositions à prendre par l’éleveur sont précisées sur le site internet des services de l’Etat : www.saone-et-loire.gouv.fr/.

Toutes les informations sur la situation du loup en France, son évolution, ses impacts sur les troupeaux, les mesures de prévention sont disponibles sur les sites suivants : www.loupfrance.fr et www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr.

Source OFB 71 - nuit du 26 au 27 juillet 2020

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

Les jeunes producteurs de lait « kiffent » la filière Comté

"Savez-vous ce qui fait l’attrait de la filière comté pour les producteurs de lait ? Savez-vous pourquoi la filière conserve aujourd’hui un dynamisme d’installation en agriculture ? " Pour répondre à ces questions les jeunes agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté se dévoilent dans une série de vidéos #jekiffemafilierecomte

Enquête flore : tentez de repérer le narcisse des poètes

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Ce week-end, zoom l'orchis mâle !

SNCF réseau lance un appel à projets pour l’environnement : 650.000 euros mobilisés

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.

Des insectes pour remplacer les pesticides aux Pépinières Bisontines !

PUBLI-INFO • Depuis début 2021, David Dussert, fondateur et gérant des Pépinières Bisontines encourage le "biocontrôle" en proposant des insectes pour remplacer l'utilisation de pesticides. Une bonne nouvelle en cette période de préparation des jardins aux plantations printanières !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.67
couvert
le 07/05 à 18h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
42 %

Sondage