Le bar restaurant K2 fermé pour cause de tapages

Publié le 09/11/2013 - 17:40
Mis à jour le 10/11/2013 - 19:22

Le Préfet du Doubs a pris un arrêté temporaire de fermeture administrative contre le bar restaurant le K 2, situé rue des Granges à Besançon. Tapages nocturnes et fermetures tardives sont reprochés au gérant. L’établissement doit rouvrir le 12 novembre 2013.

"Fermeture exceptionnelle, réouverture le 12 novembre, venez nombreux" peut-on lire sur la porte vitrée du bar restaurant le K2, située dans le haut de la rue des Granges, à Besançon. L’établissement fait l’objet d’une fermeture administrative depuis vendredi 8 novembre 2013. Le Préfet du Doubs a pris un arrêté en ce sens pour cause de tapages nocturnes.

"En général le gérant d’un établissement dont le voisinage se plaint des nuisances sonores, fait d’abord l’objet d’une série d’avertissement avant la prise d’un arrêté de fermeture" précisait-on du côté du commissariat de Police. Dans cette affaire, des tapages nocturnes répétés (musique trop forte) ainsi que des fermetures tardives sont reprochés au gérant. L’établissement doit rouvrir ses portes le mardi 12 novembre 2013 au matin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.99
ciel dégagé
le 29/11 à 6h00
Vent
3.13 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %

Sondage