Le BesAC hors sujet

Publié le 03/04/2016 - 12:19
Mis à jour le 03/04/2016 - 12:19

A Besançon, WOSB bat BesAC 88-74. Sans doute le BesAC a-t-il livré son plus mauvais match depuis le début de saison à domicile. Comme, en face le WOSB a rendu une excellente copie, la différence en bout de course s’avère relativement épaisse et aurait pu l’être encore plus, au grand dam des fidèles supporters bisontins très déçus de ce résultat.

capture_decran_2016-04-03_a_12.19.09.jpg
© BesAC

Basket (N2)

PUBLICITÉ
  • Les quarts-temps : 28-19, 20-18, 29-19, 11-18

Jamais le BesAC qui a été mené de bout en bout au score, n’a pu trouvé la bonne carburation, notamment en défense, ce secteur de jeu qui a pourtant souvent été cette saison son point fort aux Montboucons. Certes le WOSB aligne-t-il un des plus beaux effectifs du championnat et on peut s’étonner de le voir à ce niveau du classement. Il n’empêche que le BesAC n’a jamais été capable de le faire un seul instant trembler. Très vite la formation alsacienne avait donné le ton en alignant deux réussites primées de suite. A ce moment là, Benfatah réussissait à donner le change en répondant du tac au tac.

Mais le WOSB prenait  vite la poudre d’escampette (6-12, 6-16, 12-20). Avec un nouveau coup d’accélérateur en toute fin de premier quart temps, deux fois encore sur des tirs majorés déclenchés derrière l’arc. Un quart temps bouclé sur un coup d’éclat de Dhabi, le meilleur bisontin samedi, qui, dans le buzzer, balançait un tir depuis la limite de sa raquette  et faisait mouche sous un tonnerre d’applaudissements (19-28). Un fait de match qui aurait pu faire sortir le BesAC d’une forme de léthargie.Mais pas du tout. Le WOSB jouait à sa main, proprement, défendant avec application et alternant parfaitement en attaque jeu intérieur et jeu extérieur.De quoi obliger le BesAC à continuer de faire une course poursuite, mais sans beaucoup d’efficacité. Résultat des opérations, le BesAC était mené de 8 longueurs à la pause (37-45).

Pourtant, on se disait alors que rien n’était encore  perdu et que les joueurs de Fred Feray, après avoir remis les pendules dans le vestiaire, allaient changer de braquet, notamment au niveau de leur détermination et de l’intensité. Rien de tout cela. Le WOSB continuait à réciter son basket, posément et s’envolait. Malgré quelques points glanés ici ou là par Benfatah, Daure, Pehoua et Dahbi, la formation alsacienne construisait pierre par pierre sa victoire, portant même l’écart à 23 longueurs (54-77, 28e). L’affaire était pratiquement bouclée, car ce n’est pas la timide réaction du quatrième quart-temps qui changeait la face des choses. Tout juste le BeSAC réussissait-il à limiter les dégâts (score final : 74-88) et à ne pas subir une totale humiliation. L’équipe de Fred Feray perdait pour la 3e fois de la saison à domicile et devra encore attendre pour remporter cette fameuse dixième victoire qui statistiquement doit permettre le maintien, l’objectif de cette première saison en Nationale 2. Il reste pour cela 5 matches au menu, dont 3 à domicile, respectivement contre Lille, Tremblay et Tourcoing.

Prochain rendez-vous aux Montboucons : le samedi 16 avril (20h). Ce sera contre Lille. Allez BesAC ! 

Les marqueurs

  • BesAC : Dahbi 20 pts (dont 1 à 3 pts), Pehoua 14 pts, Benfatah 12 (dont 4 à 3 pts), Ochereobia 8 pts, Obadina 8, Kalambani 6 (dont 2 à 3 pts), Daure 6, Bole, Tribodet, Tribout.
  • WOSB :  Kuntz 21 pts (dont  1 à 3 ts), Grujic 18 pts, Stolilkjkovoic 18 pts (dont 4 à 3 pts), Duro 17 pts (dont 2 à 3 pts), Boundy 14 pts (dont 2 à 3 pts), Karelé, Chauvin, Vasiliauskas, Mayetela. 

La réaction

Fred Feray (coach du BesAC) :On n’a jamais réussi à trouver l’étincelle. On a subi face à une très belle équipe qui a selon son coach, réussi l’un des se meilleurs matches depuis le début de saison. Nous, il faut qu’on se remette dur au travail pour essayer de finir au mieux cette première saison en N2 “.

Les résultats de la 21e journée

  • BesAC – WOSB : 74-88
  • Tremblay – Joeuf : 82-77
  • Kaysersberg – Lille : 89-63
  • Sainte-Marie Metz – Pont de Cheruy : 63-59
  • Gries-Oberhoffen – Saint-Priest :104-50
  • Tourcoing – La Charité : 70-73
  • Lyon SO – Paris BA : 79-69

 Le classement après 21 journées

Les matches de la 22e journée

Samedi 9 avril à 20 heures

  • Lyon SO – BesAC
  • Lille – Sainte-Marie Metz
  • Pont de Cheruy – Tourcoing
  • Joeuf – Kaysersberg
  • La Charité – Gries-Oberhoffen
  • Paris BA – Saint-Priest
  • WOSB – Tremblay
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Né au Népal, Sangé Sherpa est arrivé en 2009 du côté de Besançon. Lors de sa venue dans la cité bisontine, il ne parlait que très peu français et ne connaissait pas le trail. Par la suite, il n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il s’est lancé dans l’ultra-trail. Un sport de dingo dont il est l’un des meilleurs du monde.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.25
ciel dégagé
le 18/06 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1015.86 hPa
Humidité
94 %

Sondage