Le chauffeur de bus a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur des handicapées

Publié le 26/02/2014 - 16:54
Mis à jour le 26/02/2014 - 16:55

Le chauffeur bénévole d'une association d'aide aux personnes handicapées, soupçonné de viols et agressions sexuelles sur des femmes handicapées, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire ce mercredi 26 février 2014 à Besançon, selon une source judiciaire.

1211524654_handicape_place.jpg
Les faits ont été révélés dimanche par une femme handicapée d'une trentaine d'années qui a confié avoir été violée à deux reprises par ce père de famille de 53 ans.
 
Le parquet n'a pas requis l'incarcération du suspect car "une seule femme a dénoncé des faits de viol qui remontent au mois de septembre 2013" et "le mis en cause, qui n'a aucun antécédent judiciaire de cette nature, les conteste", a déclaré le parquet de Besançon. Son placement sous contrôle judiciaire est assorti de l'interdiction de rencontrer les victimes, de l'interdiction d'exercer une activité professionnelle ou sociale, même à titre bénévole, qui implique un contact avec des personnes handicapées ou vulnérables, majeures ou mineures.
 
Cinq autres femmes de l'association, dont deux accompagnatrices, ont également dénoncé des attouchements, "pratiqués au-dessus des vêtements", a ajouté le parquet, qui a ouvert une information judiciaire pour "viols sur personne vulnérable, agressions sexuelles sur personnes vulnérables et agressions sexuelles". Le suspect admet avoir eu des gestes déplacés tels que des caresses, mais il nie les viols, a précisé le parquet.
 
Le chauffeur de bus offrait bénévolement ses services à l'association depuis mars 2012. Des investigations se poursuivent pour déterminer s'il existe d'autres victimes.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.

Jonathann Daval présente ses « excuses » et fait un malaise

Jonathann Daval, jugé devant la Cour d'assises de la Haute-Saône pour le meurtre de sa femme Alexia en 2017, a présenté mercredi soir ses "excuses", ajoutant aussitôt que ce qu'il avait fait n'était "pas excusable". L'accusé s'est ensuite évanoui en plein interrogatoire et a été emmené aux urgence de Vesoul. Un point sera fait jeudi matin à 9h pour voir si le procès peut se poursuivre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.83
nuageux
le 25/11 à 3h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
82 %

Sondage