Le Covid-19 pourrait aussi rendre sourd

Publié le 15/10/2020 - 07:52
Mis à jour le 15/10/2020 - 07:52

Une perte auditive soudaine et permanente, bien que rare, pourrait être liée au Covid-19 chez certaines personnes, préviennent des médecins en signalant « le premier cas » britannique dans la revue BMJ Case Reports.

 © CC0 PXB
© CC0 PXB

A la pléthore de symptômes du Covid-19, s'ajouterait, selon eux, cet effet secondaire possible de l'infection. "Malgré la littérature considérable sur le Covid-19 et les divers symptômes associés au virus, il y a un manque de discussion sur la relation entre le Covid-19 et l'audition", déplorent ces spécialistes.

Ils préconisent un dépistage de la perte auditive en milieu hospitalier, y compris en soins intensifs où on peut facilement passer à côté, pour permettre un traitement rapide avec des stéroïdes qui offre les meilleures chances de récupérer l'audition.

Jusqu'à présent, seuls quelques autres cas associés au Covid-19 ont été signalés, et aucun au Royaume-Uni, selon ces spécialistes.

Une perte auditive soudaine est fréquemment observée par les spécialistes de l'oreille, du nez et de la gorge (ORL), avec environ 5 à 160 cas pour 100.000 personnes chaque année. Les causes ne sont pas claires, mais ce déficit sensoriel peut être dû par exemple à un vaisseau bouché, mais aussi faire suite à une infection virale, comme la grippe, les virus herpès ou le cytomégalovirus.

Les auteurs décrivent le cas d'un homme de 45 ans souffrant d'asthme traité pour Covid-19 dans leur hôpital. Mis sous respirateur en soins intensifs car il avait du mal à respirer, il a commencé à aller mieux après son traitement (remdesivir, stéroïdes intraveineux et un échange thérapeutique de plasma sanguin...).

Une semaine après le retrait du tube respiratoire et sa sortie de réanimation, il a remarqué une sensation anormale de sonnerie (marque d'un acouphène) dans son oreille gauche suivie d'une perte auditive soudaine.

A l'examen, ses conduits auditifs n'étaient ni obstrués, ni enflammés et ses tympans intacts. Un test auditif a confirmé une perte d'audition de l'oreille gauche dont il ne s'est que partiellement rétabli après un traitement à base de corticoïdes. D'autres causes possibles, comme la grippe, le VIH ou la polyarthrite rhumatoïde (une forme de rhumatisme) ayant été écartées, les médecins ont conclu que sa déficience auditive était associée au Covid-19, indique la revue.

Le premier cas de perte auditive mentionnant le Covid-19 seul a été signalé en avril 2020 en Thaïlande.

Le SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19, qui se lie à un type particulier de cellules tapissant les poumons, a été récemment trouvé dans des cellules similaires dans l'oreille. Ce virus génère également une réaction inflammatoire et une augmentation de substances (des cytokines) qui ont été impliquées dans la perte d'audition, expliquent les auteurs.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.71
nuageux
le 18/06 à 6h00
Vent
0.64 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %