Le Covid-19 pourrait aussi rendre sourd

Publié le 15/10/2020 - 07:52
Mis à jour le 15/10/2020 - 07:52

Une perte auditive soudaine et permanente, bien que rare, pourrait être liée au Covid-19 chez certaines personnes, préviennent des médecins en signalant "le premier cas" britannique dans la revue BMJ Case Reports.

oreille
oreille © CC0 PXB

A la pléthore de symptômes du Covid-19, s'ajouterait, selon eux, cet effet secondaire possible de l'infection. "Malgré la littérature considérable sur le Covid-19 et les divers symptômes associés au virus, il y a un manque de discussion sur la relation entre le Covid-19 et l'audition", déplorent ces spécialistes.

Ils préconisent un dépistage de la perte auditive en milieu hospitalier, y compris en soins intensifs où on peut facilement passer à côté, pour permettre un traitement rapide avec des stéroïdes qui offre les meilleures chances de récupérer l'audition.

Jusqu'à présent, seuls quelques autres cas associés au Covid-19 ont été signalés, et aucun au Royaume-Uni, selon ces spécialistes.

Une perte auditive soudaine est fréquemment observée par les spécialistes de l'oreille, du nez et de la gorge (ORL), avec environ 5 à 160 cas pour 100.000 personnes chaque année. Les causes ne sont pas claires, mais ce déficit sensoriel peut être dû par exemple à un vaisseau bouché, mais aussi faire suite à une infection virale, comme la grippe, les virus herpès ou le cytomégalovirus.

Les auteurs décrivent le cas d'un homme de 45 ans souffrant d'asthme traité pour Covid-19 dans leur hôpital. Mis sous respirateur en soins intensifs car il avait du mal à respirer, il a commencé à aller mieux après son traitement (remdesivir, stéroïdes intraveineux et un échange thérapeutique de plasma sanguin...).

Une semaine après le retrait du tube respiratoire et sa sortie de réanimation, il a remarqué une sensation anormale de sonnerie (marque d'un acouphène) dans son oreille gauche suivie d'une perte auditive soudaine.

A l'examen, ses conduits auditifs n'étaient ni obstrués, ni enflammés et ses tympans intacts. Un test auditif a confirmé une perte d'audition de l'oreille gauche dont il ne s'est que partiellement rétabli après un traitement à base de corticoïdes. D'autres causes possibles, comme la grippe, le VIH ou la polyarthrite rhumatoïde (une forme de rhumatisme) ayant été écartées, les médecins ont conclu que sa déficience auditive était associée au Covid-19, indique la revue.

Le premier cas de perte auditive mentionnant le Covid-19 seul a été signalé en avril 2020 en Thaïlande.

Le SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19, qui se lie à un type particulier de cellules tapissant les poumons, a été récemment trouvé dans des cellules similaires dans l'oreille. Ce virus génère également une réaction inflammatoire et une augmentation de substances (des cytokines) qui ont été impliquées dans la perte d'audition, expliquent les auteurs.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Etat d’urgence sanitaire et couvre-feu dans le Jura : ce qui est autorisé et ce qui est interdit

Lors du conseil de défense et de sécurité nationale du 21 octobre 2020, le président de la République a décidé le passage en état d’urgence renforcé de 38 départements, dont les taux d’incidence du covid-19 sont supérieurs à 150 pour 100 000 habitants. Le Jura figure parmi ces départements, comme le ministre de la santé en a fait l’annonce le lendemain.

Sondage – Pensez-vous qu’un couvre-feu dans le département du Doubs soit nécessaire pour limiter la propagation de la Covid-19 ?

De plus en plus de villes françaises doivent respecter un couvre-feu chaque soir de 21 heures à 6 heures pour limiter la propagation du virus et ainsi ne pas submerger les hôpitaux. Le département du Doubs pourrait subir cette mesure à partir de ce week-end : pensez-vous qu'il serait nécessaire pour limiter la transmission du virus ? C'est le sondage de la semaine...

Où en est la CPAM du Doubs sur le contact tracing alors que l’épidémie à Covid-19 s’accélère ?

PUBLI-INFO • Depuis la mise en place du dispositif de "contact tracing" le 13 mai dernier, l’Assurance Maladie s’adapte continûment afin de faire évoluer les moyens, tant humains qu’organisationnels, alloués au traçage des chaînes de contamination pour la gestion de la crise sanitaire dans le cadre du triptyque "Tester - Alerter - Protéger".

Covid-19 : quelles nouvelles mesures dans le Doubs à partir de ce samedi 24 octobre ?

Au vu de la dégradation du contexte sanitaire et comme suite à la promulgation d’un nouveau décret du Premier ministre, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a pris ce samedi 24 octobre 2020 un nouvel arrêté fixant des mesures complémentaires à celles déjà en vigueur dans le département afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Covid-19 : « La situation épidémiologique de la région se reporte sur le système hospitalier »

La situation épidémiologique de la région se reporte sur le système hospitalier, qui doit faire face à un flux continu de patients. Si trois départements sont désormais concernés par la règle du couvre-feu, tous les habitants de Bourgogne-Franche-Comté sont appelés à "prendre une part active à la lutte contre le virus", explique l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 23 octobre 2020.

Covid-19 : en quoi consiste le plan blanc déclenché au CHU de Besançon ?

Compte tenu de l’aggravation significative de la situation sanitaire en Bourgogne Franche- Comté, et bien que le nombre de patients Covid accueillis au CHU de Besançon reste pour l’heure modéré, il a été décidé de déclencher le plan blanc depuis jeudi 22 octobre 2020 afin d’anticiper l’augmentation des prises en charge. 
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.5
légère pluie
le 28/10 à 6h00
Vent
4.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %

Sondage