Le département du Doubs condamne "fermement" l’épandage sauvage de purin à Charmauvillers

Publié le 29/12/2017 - 15:10
Mis à jour le 29/12/2017 - 15:10

Christine Bouquin, la présidente du Conseil départemental du Doubs, condamne "fermement" l’épandage sauvage de purin qui s’est déroulé ce mercredi 27 décembre 2017 sur la commune de Charmauvillers.

ChristineBouquin011.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Il est dommageable de constater encore de tels agissements », souligne le département « alors même que le département du Doubs, en partenariat avec l’Etat, a mis en place deux groupes de travail -« eau et agriculture »-, -« eau et assainissement »- regroupant les acteurs concernés par ces problématiques ».

Le département rappelle qu’ « à travers son projet C@P25, la collectivité a fait le choix de s’engager dans la préservation des ressources environnementales et dans l’harmonisation des règles de bonnes conduites ».

Le département s’oppose donc à ces pratiques inadmissibles, néfastes pour l’environnement et la qualité de nos rivières, désastreuses pour l’image de nos territoires et l’investissement au quotidien de nos agriculteurs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.59
nuageux
le 22/07 à 9h00
Vent
3.1 m/s
Pression
1024.56 hPa
Humidité
61 %

Sondage