Alerte Témoin

Le festin solidaire des chefs étoilés

Publié le 30/05/2016 - 14:06
Mis à jour le 30/05/2016 - 14:06

Chef étoilé du restaurant jurassien l'Auberge de la poutre à Bonlieu, François Moureaux participera ce 30 mai à la soirée Chef de cœur au profit de la Banque Alimentaire de Savoie. L'occasion pour lui d'apporter une petite touche de Jura à ce festin solidaire.

Gastronomie

Il n'y a pas de doute, même étoilés, les chefs ont du cœur. Ce 30 mai 2016 à Chambéry, sept chefs étoilés constitueront une brigade unique et éphémère pour préparer un festin hors du commun. Au menu de ce repas, six plats dignes des grands restaurants de ces chefs mais dotés d'un ingrédient supplémentaire : la solidarité. Ce festin sera servi au tarif de 100 € à 180 personnes préalablement inscrites. La somme intégrale sera reversée à la Banque Alimentaire de Savoie à Chambéry.

Organisé pour la première fois en 2012 par Julien Machet, chef du Farçon restaurant situé au pied des pistes de Courchevel, Chef de cœur a déjà permis de récolter 24 000 €. Installé en hiver à Courchevel avec son restaurant l'Azimut, François Moureaux transporte sa cuisine simple mais créative dans le Jura à Bonlieu pendant la saison estivale. Depuis plusieurs années, il participe à l'opération Chef de cœur et ne manquera pas d'apporter son talent à cette nouvelle édition.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.17
    peu nuageux
    le 06/08 à 21h00
    Vent
    1.6 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    60 %

    Sondage