Le Franche-Comté Judo Club en liquidation judiciaire

Publié le 16/03/2016 - 16:50
Mis à jour le 17/03/2016 - 08:19

Coup de bambou sur les tatamis de Besançon. Le FCJB, pourtant classé cinquième meilleur club de France par équipes le 6 mars à Lyon, a été placé en liquidation judiciaire ce par le tribunal de grande instance de Besançon. Les réflexions autour d’un rapprochement avec le club de l’Alliance Dijon Judo sont déjà bien avancées afin de pérenniser le judo de haut niveau en Bourgogne Franche-Comté.

En cessation de paiement, le FCJB a été placé en liquidation judiciaire avec la nomination pour 18 mois d'un mandataire judiciaire. Après une première crise en 2009, puis un assainissement entre 2011 et 2013  cela fait trois ans que le club montre des peines sur le plan financier. Les deux salariés, un responsable administratif et un entraineur vont se retrouver prochainement au chômage. Il faudrait 250.000 € par an pour que le club tourne correctement et pour faire face à la hausse des coûts d'encadrement et les déplacements des judokas. De 350.000 € en 2011, le FCJB doit aujourd'hui faire un budget de 170.000 €. Impossible pour un club qui évolue dans les 30 meilleurs de France et qui vise le haut niveau. 

Mutualiser avec la Bourgogne pour exister

Et en ces temps de disette, les collectivités locales ne peuvent plus mettre la main au porte-monnaie. Pour le FCJB, le département du Doubs et la ville de Besançon apportaient respectivement 31.000 et 55.000 euros. "Nous sommes reconnaissants de l'aide des collectivités qui doivent de leur côté faire face à des restrictions budgétaires " explique Frédéric Gevrey, le président du Franche-Comté Judo Club depuis 2 ans et demi. "Le problème, c'est que le modèle économique des clubs tel qu'on le connaît depuis 30 ans est à bout de souffle. Nous ne sommes pas les seuls en difficulté…".

Quel avenir pour le judo de haut niveau à Besançon ?

Le FCJB c'est fini… pour l'instant. L'idée d'un rapprochement avec l'Alliance Dijon Judo (ADJ 21) est en réflexion.  La mutualisation permettrait de répartir les aides entre les collectivités (Département du Doubs et de Côte d'Or, villes de Besançon et Dijon, Région Bourgogne Franche-Comté) pour mieux repartir. "Aujourd'hui pour nous il y a urgence de monter un dossier qui tient la route avec ADJ 21. Nous nous rencontrons deux fois par semaine. Si nous additionnons nos recettes et avec le soutien de la Région, il est possible de monter un projet viable. Nous avons calculé que la mutualisation nous permettrait 'économiser environ 30 % de nos charges… et les deux clubs affiche de très bons résultats". Le 6 mars 2016 à Lyon, les judokas de Besançon avaient terminé 5es des championnats de France par équipes de Division 1. La veille, les Dijonnaises avaient remporté l'argent.

Que vont devenir les judokas ?

Le Franche-Comté Judo Club compte 130 licenciés dont une soixantaine de judokas de haut niveau accueillis au sein du pôle Espoirs des Montboucons à Besançon. Sur le plan sportif, la saison va se poursuivre. La question est plus préoccupante pour les judokas et leurs familles à la rentrée. Des clubs se sont déjà positionnés. "C'est pour cette raison qu'il faut boucler un projet pérenne avec Dijon rapidement d'ici un mois et demi…".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Deux intelligences artificielles désignent le FCSM champion de National en 2024/2025

INSOLITE • Le compte NationalFootball a partagé sur son compte twitter les résultats donnés par deux IA interrogées sur le classement final de la saison de National 2024/2025. Si les résultats diffèrent selon les deux IA, elles sont pour autant d’accord sur un même point en désignant toutes deux le FC Sochaux-Montbéliard en tête du classement à l’issue de la saison prochaine. 

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Decat’ Fever : une soirée fitness inoubliable à Besançon !

PUBLI-INFO • Envie de bouger ? Ne manquez pas la Decat' Fever ! Le vendredi 5 juillet 2024, le site de la Malcombe - Complexe sportif Michel Vautrot à Besançon vous accueille pour une soirée fitness gratuite ouverte à tous. 500 participants prêts à bouger et à s'amuser dans une ambiance festive et énergique sont attendus.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Passage de la flamme olympique : Besançon se prépare aux festivités

Le 25 juin 2024, la ville de Besançon recevra la flamme olympique, portée par 50 personnes qui se relaieront sur un parcours de 5,8 km, entre le stade Léo Lagrange et le parc de la Gare d’Eau. Des animations prévues tout au long du parcours viendront rythmer cette journée. La Ville de Besançon a présenté le programme détaillé de cette journée festive jeudi 6 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.68
couvert
le 18/06 à 12h00
Vent
3.11 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
49 %