Alerte Témoin

Le gouvernement met fin au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : une décision "sage" selon E. Alauzet

Publié le 17/01/2018 - 15:56
Mis à jour le 18/01/2018 - 10:13

Eric Alauzet a tenu à s'exprimer suite à la décision de l'exécutif ce mercredi 17 janvier 2018 d'abandonner le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Une décision "sage" selon lui.

17264987_1808529685839377_7290074025241471414_n.jpg
Eric Alauzet ©DR

"La longue histoire du projet de nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes est close ce jour. Le Gouvernement d’Edouard Philippe a pris la bonne décision, enfin ! L’état de droit va être prochainement rétabli sur le site", explique-t-il.

Selon lui, la région Pays de la Loire "pourra enfin repenser plus sereinement son développement et ses mobilités à l’intérieur comme vers l’extérieur en modernisant l’aéroport actuel et le service ferroviaire. La future loi d’orientation sur les mobilités qui sera examinée prochainement sera à suivre de près. Le site de Notre-Dame-des-Landes fera sans doute l’objet d’une attention particulière et de nombreux projets – notamment agricoles – devraient voir le jour au profit de la Métropole nantaise et ses alentours - comme ce fut le cas de la Vallée du Doubs après l’abandon du Grand Canal".

Sur le plan écologique, "si ce dossier est indéniablement apparu symbolique, tout comme celui de la centrale nucléaire de Fessenheim, il appartient à chacun de se pencher maintenant sur les grands dossiers de la transition écologique et énergétique comme celui de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) qui indiquera précisément et concrètement le chemin pris ou encore l’usage des vingt-cinq milliards du Grand plan d’investissement consacré pendant la durée du mandat à la transition énergétique et agricole comme la concrétisation du projet d’économie circulaire", conclut-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28.99
    ciel dégagé
    le 09/08 à 18h00
    Vent
    2.25 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    47 %

    Sondage