Le Muséum de Besançon intègre la coalition mondiale "Unis pour la Biodiversité"

Publié le 07/04/2021 - 11:09
Mis à jour le 14/04/2021 - 16:30

La coalition mondiale pour la biodiversité a été lancée par la Commission européenne le 3 mars 2020 lors de la journée mondiale de la vie sauvage par la Commission européenne. Le Muséum de Besançon a rejoint le dispositif en début d’année 2021.

© Citadelle de Besançon ©
© Citadelle de Besançon ©

À quoi sert cette coalition ?

Cette coalition s'adresse à tous les parcs naturels, jardins botaniques, musées de science et de sciences naturelles, zoos, aquariums "afin qu'ils unissent leurs forces pour sensibiliser davantage le public à la crise écologique", explique la Commission européenne.

Selon les derniers rapports scientifiques, "un million d'espèces animales et végétales sont à risque d'extinction", tient à préciser la Ville de Besançon. : "Devant l’urgence de renforcer la prise de conscience à l’échelle internationale, la Coalition a décidé d’agir en faisant appel aux leaders mondiaux pour s’assurer que la CoP15 de la Convention sur la Diversité biologique des Nations-Unies (prévue en octobre 2021) soit aussi ambitieuse pour la nature que la CoP21 et les accords de Paris pour le Climat en 2015".

  • Au total, 95 institutions du monde entier ont officiellement rejoint la Coalition (les Musées d’histoire naturelle de Munich, de Madrid ou de Vienne, la Galerie de la Biodiversité de Porto, le Bioparc de Valence...).

La Coalition est également soutenue par 25 organisations/associations internationales œuvrant pour la biodiversité. À terme, il est prévu que 500 institutions rejoignent le dispositif avant la CoP15.

"Cette adhésion s’inscrit dans l’objectif du Muséum de Besançon de renforcer dans les prochaines années son rôle de sensibilisation du public, notamment des plus jeunes, à l’urgence de préserver la biodiversité et de lutter contre les menaces qui compromettent sa survie à long terme", souligne la Ville de Besançon.

À propos du Muséum

Le Muséum de Besançon figure sur la liste des Musées de France établie par le ministère de la Culture et de la Communication. Il a pour mission de :

  • conserver, restaurer, étudier et enrichir leurs collections ;
  • rendre leurs collections accessibles au public le plus large ;
  • concevoir et mettre en œuvre des actions d'éducation et de diffusion visant à assurer l'égal accès de tous à la culture ;
  • contribuer aux progrès de la connaissance et de la recherche ainsi qu'à leur diffusion.

Le Muséum de Besançon présente la particularité d'exposer de nombreuses collections vivantes pour illustrer son propos scientifique. Les espèces de l’Aquarium, du Noctarium, du Jardin zoologique et de l’Insectarium sont donc soumises, en outre, à la réglementation nationale, européenne et internationale en vigueur les concernant.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.85
ciel dégagé
le 19/07 à 03h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %