Alerte Témoin

"Le Service Public de l’emploi doit rester implanté en centre-ville"

Publié le 28/02/2012 - 09:39
Mis à jour le 29/02/2012 - 10:42

Le collectif Pôle Emploi Besançon Centre a écrit une lettre ouverte au directeur régional de Pôle Emploi Franche-Comté pour lui demander de revoir son projet de fermeture en juin 2012 l’agence du centre-ville. L’accueil des demandeurs d’emploi serait transféré vers les agences Temis et Palente.

dsc_3113.jpg
@carvy

Voici la lettre envoyée au directeur régional de Pôle Emploi le 23 février dernier : 

« Après l’ouverture d’une 4ème agence à Besançon TEMIS en novembre 2010, la fermeture de l’agence Pôle Emploi Besançon Centre est annoncée pour juin 2012. Nous nous interrogeons sur le bien-fondé de cette décision au regard de la nécessité du maintien de ce service public de proximité, prioritaire dans un contexte de crise économique durable et de chômage en hausse.

L’implantation historique et géographique de l’agence du centre ville répond aux demandes et besoins des usagers et tous publics en recherche d’information ou de conseils, grâce à un accès facilité par la densité du réseau urbain de transport en commun, existant et à venir

Depuis la fusion ANPE/ASSEDIC et le déploiement des agents fin 2010 sur les 4 agences bisontines, l’implication et le professionnalisme des équipes de Pôle Emploi Centre ont permis de re-fidéliser les clients employeurs avec une part de marché importante pour le secteur Commerce et une dimension désormais régionale pour l’équipe Culture et Spectacles.

La fermeture de Besançon Centre non seulement réduira à néant une grande part des efforts des équipes mais surtout remettra en cause la pérennité de la fidélisation.

Avec cette reconfiguration, nous nous inquiétons de la cohérence et la bonne délivrance de nos services indemnisation et placement essentiels pour les demandeurs d’emploi car votre décision de fermeture inédite va à l’encontre de la volonté de Pôle Emploi d’assurer un service de qualité « au plus proche des territoires ».

En effet, le nouveau redéploiement des effectifs sur les sites existants de Témis et Palente, entraînera immanquablement de grandes difficultés dans la réception du public (demandeurs d’emploi et employeurs), générant une grande insatisfaction avec les risques que nous connaissons.

Les agences sous-dimensionnées, manquant de place, de matériels et de bureaux disponibles deviendront vite exigües.

Devrons-nous prévoir un autre déménagement dans un an ?

Les arguments justifiant votre décision, à savoir la « vétusté et l’inadaptation » des locaux rue Proudhon, ouverts en 2006 seulement, qui selon vous, réduiraient notre capacité à assurer une « offre de service optimale » sont désobligeants vis-à-vis de nos usagers et surtout démentis par les bons indicateurs de performance de cette agence.

Il est regrettable que l’analyse de la qualité et pertinence d’un service rendu soit réduite à l’aune d’un référentiel immobilier en perpétuel mouvement.

Le Service Public de l’Emploi doit rester implanté en centre-ville.

Nous vous demandons de reconsidérer ce projet, en concertation avec les équipes. »

Le collectif de Pôle Emploi Besançon Centre

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

General Electric promet des embauches en France dans l’éolien en mer

General Electric continuera à embaucher en France sur ses trois sites dédiés à l'éolien en mer, a assuré mardi le président de GE Renewable Energy Jérôme Pécresse, qui vise un total de 1 400 emplois d'ici à la fin 2021 alors que 753 postes seraient supprimés selon des sources syndicales, à Villeurbanne ou encore Belfort.

Manifestation : 200 personnes dans les rues de Besançon ce samedi

Mise à jour • Le syndicat Force Ouvrière Conseil régional avait appelé à manifester ce samedi 12 septembre 2020 à Besançon et à faire grève le 17 septembre pour "revendiquer un société plus juste et bienveillante" dans le cadre de la crise sanitaire. Le cortège a été rejoint par des Gilets Jaunes et le collectif de la Vigie des Vaites.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     10.5
    légère pluie
    le 26/09 à 15h00
    Vent
    2.91 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    55 %

    Sondage