Alerte Témoin

Le siège de la CGPME Bourgogne Franche-Comté s'installe à Dijon

Publié le 27/01/2016 - 16:06
Mis à jour le 27/01/2016 - 16:06

Après un travail des différentes CGPME (Confédération Générale du Patronat des petites et moyennes entreprises) départementales pour opérer une fusion, la création de la nouvelle structure Bourgogne Franche-Comté s'est décidée le 18 décembre 2015. Les deux présidents régionaux, Olivier Tricon pour la Bourgogne et Michel Bergeret pour la Franche Comté, ont voulu "simplifier géographiquement cette fusion" et ont choisi d'installer le siège à Dijon, ce mardi 26 janvier 2016. 

capture_decran_2016-01-27_a_16.03.48.png
logo © CGPME de Bourgogne Franche-Comté

Réorganisation 

Benoit Willot, président de la CGPME Côte d’Or, a été élu président de la grande région, avec des vice-présidents et des administrateurs issus de tous les départements. La Bourgogne et la Franche Comté comptent 2000 entreprises adhérentes, 900 mandataires, 160 administrateurs départementaux, et 18 permanents. 

La CGPME Bourgogne Franche-Comté est avant tout un relai entre la CGPME nationale et les territoires, qui mutualise les apports de chaque département, harmonise les pratiques et le fonctionnement afin d’optimiser globalement la performance et augmenter le nombre des adhérents. 

Cette nouvelle structure donnera les moyens aux territoires de se développer et de rester proches de leurs entreprises, de se coordonner, et d'identifier les talents qui pourront représenter les TPE-PME au niveau régional ou national dans des mandats qui requièrent compétences et disponibilité.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Gestion de la crise dans les EHPAD : Alain Joyandet interroge l’ARS 

Alain Joyandet, sénateur de la Haute-Saône a sollicité ce 7 avril 2020  Pierre Pribile, directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté pour obtenir des précisions sur la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19 dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Coronavirus : préparer « le jour d’après »

Quel système de santé demain ? Quel monde du travail ? Et comment partager le pouvoir ? Une soixantaine de parlementaires -  dont les députés du Doubs Éric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier -  lancent une consultation en ligne durant un mois pour préparer « le jour d'après » la crise du coronavirus.

Attention aux fake news : une fausse carte de « déconfinement » circulent sur les réseaux sociaux

Une carte arborant des logos officiels, comme celui du Ministère de l’Intérieur ainsi que celui du Ministère des Solidarités et de la Santé, est censée représenter le déconfinement progressif à venir de la France a été partagée sur les réseaux sociaux lundi 6 avril 2020. Mais cette carte est un faux selon plusieurs sources officielles, dont Matignon.

Pâtissiers-chocolatiers : comment la profession s’en sort-elle à l’approche de Pâques ?

Les pâtisseries et chocolateries ont dû fermer boutique le 15 mars 2020 suite aux recommandations de la confédération des pâtissiers et chocolatiers. Très vite ils ont rouvert suite à une dérogation qui leur a été accordée. Cependant, ils travaillent à effectif réduit et ont perdu en moyenne "90 % de leur chiffre d'affaires", nous explique ce 7 avril 2020 Bruno Grandvoinnet, président de l'union des artisans pâtissiers-chocolatiers du Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.73
ciel dégagé
le 09/04 à 12h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
37 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune