Le syndicat des gardes forestiers : "Faudra-t-il une nouvelle vague de suicides pour qu’il y ait enfin une réaction salutaire de leur part ?"

Publié le 13/06/2017 - 08:57
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:01

Le Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l'espace naturel (SNUPFEN) dénonce une note de service du 2 juin 2017 à Storckensohn, élaborée "sans concertation" concernant l’évolution des métiers de terrain.

 ©
©

Le SNUPFEN,syndicat des personnels de l'Office National des Forêts donne son opinion sur la note ...

  • "Cette note de service modifie fortement les métiers, les charges et les conditions de travail
  • Dans toutes les UT des techniciens seront spécialisés à hauteur de 30 à 50 %
  • Ces techniciens seront spécialisés sur des activités telles que : aménagement, bois façonnés, commercial … à une échelle supra UT.
  • Ces spécialisations entraineront un redécoupage des triages et/ou des transferts de charges de travail vers les techniciens non spécialisés" 

Le SNUPFEN Solidaires en appelle "aux tutelles de l’Etablissement qui sont restées, jusque-là, sourdes aux alertes lancées". Le syndicat pose la question "Faudra-t-il une nouvelle vague de suicides pour qu’il y ait enfin une réaction salutaire de leur part ?"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Grand Besançon Métropole reçoit près de 2 millions d’euros pour Besançon

Pour la deuxième année consécutive, Grand Besançon Métropole va recevoir une nouvelle Dotation politique de la Ville (DPV) pour l’année 2022 dont le montant s’élève à 1.813.985 millions d’euros. Les projets prévus avec cette dotation seront soumis au vote des élus de l’agglomération lors du prochain conseil communautaire le 11 mai.

Bourgogne Franche-Comté : un dispositif d’accueil personnalisé à destination des étudiants ukrainiens 

Les étudiants ukrainiens bénéficiaires de la protection temporaire, dispositif mis en place par l’Union européenne, sont accueillis au sein des résidences du Crous Bourgogne-Franche-Comté qui a mis en place un accompagnement personnalisé de ces étudiants, a-t-on appris dans un communiqué du 5 mai 2022. A ce jour, 14 étudiants ukrainiens sont accueillis à Dijon.

En détresse financière, un artisan du Doubs en grève de la faim depuis plus de 15 jours

Artisan sellier à Rouhe près de Quingey, André Mathey a entamé une grève de la faim il y a plus de 15 jours. Pourquoi ? Il souhaite alerter sur sa situation financière et faire valoir ses "droits à l'égalité dans les droits sociaux et aux aides covid pour sauver mon entreprise née en 2011". André Mathey a perdu 13 kilos, son état de santé se dégrade progressivement.

Menacée d’excision dans son pays, une fillette de 5 ans et sa famille demandent l’asile en France

Le collectif bisontin Solidarité Migrants Réfugiés (SolMiRé) a lancé un appel à l’aide au préfet du Doubs afin que Mariama, une petite fille âgée de 5 ans et sa famille, ne soit pas renvoyées au Sierra Leone, son pays d’origine où elle risque une mutilation sexuelle qui est couramment pratiquée.  

France : des aides personnelles s’ouvrent aux déplacés d’Ukraine

Afin d’aider les Ukrainiens réfugiés en France à accéder au logement, une fois passée la phase de l’hébergement d’urgence, le gouvernement a décidé de leur ouvrir droit, d’une part aux aides personnelles au logement majorées du complément familial, d’autre part à des prestations familiales d’entretien, apprend-on dans un communiqué officiel du 15 avril 2022.

Nouvelle mobilisation des accompagnants des élèves en situation de handicap le 5 avril à Besançon

Après deux journées de grève, les 19 octobre et 27 janvier, l'intersyndicale nationale appelle à une nouvelle journée de grève et de mobilisations le mardi 5 avril pour continuer à peser sur "la prise en compte de la précarité des AESH" et "des conditions indignes dans lesquelles elles et ils sont maintenu(e)s".

Taxis en colère contre la hausse des carburants : nouvelle opération escargot à partir de 15h au départ de Besançon

Les parcours • Les taxis repartent à 15h pour rejoindre la place Leclerc via le pont Canot et l'avenue Siffert. Toujours à  l'allure coccinelle, les taxis rejoindront la place Flore puis la rue de Belfort pour emprunter l'A36 à Marchaux. Ils sortiront ensuite à la sortie Besançon Ouest n°3 Chemaudin.  
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.57
ciel dégagé
le 17/05 à 21h00
Vent
1.81 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
100 %

Sondage