Les agriculteurs ont leurs propres sites de rencontre

Publié le 09/06/2014 - 17:19
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:37

La neuvième saison de télé-réalité, L’amour est dans le pré, commencera ce lundi 9 juin à partir de 20h50 sur M6. Cette émission, qui a pour but de faire rencontrer des agriculteurs et des femmes, a éveillé depuis quelques années des sites de rencontre destinés aux agriculteurs mais où cette profession est plutôt intitulée « chef d’exploitation » ou « agro-manager », des expressions sans doute plus glamours…

 ©
©

TV et internet

En huit ans, 85 agriculteurs ont participé, 49 sont en couple et 29 enfants sont nés. Veaux, agneaux et foin sur fond de chansons d'amour, "L'amour est dans le pré", alias ADP, "échappe aux codes d'une télévision très fabriquée, on est dans une spontanéité totale, avec des participants sincères", assure Anne-Sophie Larry, directrice des productions externes de flux à M6.

Même si la chaîne refuse d'employer le terme de "casting", elle parle de "feuilleton de l'été" et de "comédiens plus vrais que nature". Cette année, on devrait entendre des répliques telles que "Tes yeux de braise m'ont rendu merguez" ou "j'ai le cœur qui bat à 380", extraites de la nouvelle saison.

Mais l'émission de télé réalité est loin d'être le seul moyen pour les agriculteurs de trouver l'âme sœur. Sur Internet, les sites de rencontre fleurissent !

Le célibat des agriculteurs est en effet loin d'être simplement un phénomène télévisuel. 26% d'entre eux seraient célibataires, contre 12% en moyenne de la population française. Ce célibat toucherait de plus en plus les jeunes: 1/3 vivrait seul, contre 1/5 il y a 20 ans. Selon le Scees (Bureau statistiques animales), les éleveurs de bovin seraient plus touchés (30%) que les céréaliers (20%) et les producteurs hors sol (15%). Leur explication: les éleveurs bovins sont implantés dans des zones plus isolées, ce qui leur donne moins d'opportunité de rencontrer leur conjoint.

En cause, le fait que le métier d'agriculteur ne fait pas rêver. Pour l'une de ses émissions, le site Europe 1 est allé dans plusieurs agences matrimoniales, qui ne se montraient apparemment pas optimiste lorsqu'un paysan se présentait à leurs portes.

C'est pourquoi la plupart d'entre elles remplaceraient le terme même d'agriculteur par "chef d'exploitation" ou "agro-manager". Par ailleurs, Odile Garrelou, directrice d'une agence à Aurillac (Cantal) expliquait sur Europe 1 que les célibataires voient en l'agriculteur "une personne arriérée dans son look physique et dans son ouverture d’esprit" aux "mauvaises odeurs", avec "peu d’argent", au métier très "dur, sans week-end, ni vacances".

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Journée internationale d’action pour la santé des femmes : quels services existent-ils au CHU de Besançon ?

Cinq mois avant l’ouverture de son hôpital de jour santé de la femme, le CHU de Besançon veut démontrer à nouveau son engagement en la matière. Célébrée depuis 1987, la journée internationale d'action pour la santé des femmes le 28 mai 2024 donne l’occasion d’un tour d’horizon des outils et dispositifs qui existent pour les accompagner, quel que soit leur parcours de vie, à Besançon.

Journée du bien-être animal à Besançon : les associations invitées à se faire connaître…

La Ville de Besançon organisera une journée dédiée au bien-être animal le samedi 5 octobre 2024 entre 10h00 et 17h00 à l’Hôtel de Ville. Dans ce cadre, la collectivité met à disposition des associations qui luttent en faveur de la cause animale un espace d’échanges afin qu’elles puissent présenter leurs actions au public présent.
 

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.58
couvert
le 26/05 à 21h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %