Les cours de "pole dance" bannis de la maison paroissiale

Publié le 11/10/2017 - 13:58
Mis à jour le 11/10/2017 - 14:08

Simple pratique sportive ou danse sulfureuse apparentée au striptease? Les cours de « pole dance » accueillis depuis fin août 2017 à la maison paroissiale d’Orthez (Pyrénées-Atlantiques) en ont été bannis après une polémique déclenchée par un article paru dans la presse locale.

Insolite

Tout avait pourtant bien commencé : Marlène Cabezas donnait depuis fin août des cours de pole dance - discipline mêlant danse et acrobaties autour d'une barre verticale - chaque jeudi soir à huit élèves avec la bénédiction de l'association Maison Chesnelong, qui gère la maison paroissiale.

Mais le 29 septembre, le quotidien Sud Ouest consacrait, sous le titre "Danseuses sexy à la barre", un article à cette nouvelle activité à Orthez, évoquant "musiques endiablées, tenues sexy et jolies filles".

Les Tenues des danseuses : "inacceptables dans une maison paroissiale"

Il n'en fallait pas plus pour déclencher les hostilités. "A la suite de cet article très ambigu, les dames de la maison paroissiale m'ont demandé d'arrêter mon activité", a déclaré mercredi à l'AFP la professeure de danse, une diététicienne titulaire d'un certificat pour donner des cours de "gymnastique d'entretien". "J'ai dit que j'avais besoin d'un délai", a expliqué Mme Cabezas, précisant donner "des cours de sport, pas des cours de striptease". Et elle affirme avoir montré des vidéos pour éclairer l'association sur le contenu de l'activité proposée.

Contactée par l'AFP, l'association Maison Chesnelong n'était pas joignable mercredi. Selon le quotidien Sud Ouest, une des responsables du lieu avait mis en avant fin septembre les tenues des danseuses, "inacceptables dans une maison
paroissiale".

La présidente, Christiane Zipperlin, a invoqué quant à elle une question de sécurité. "Le vieux plancher de la maison paroissiale ne serait ainsi pas en mesure de supporter le poids des huit élèves, de leur professeur et des trois podiums affichant chacun 70 kg", écrit Sud Ouest dans son édition de mercredi.

Pour Marlène Cabezas, l'argument ne tient pas car des réunions ont déjà eu lieu dans cette salle avec des prêtres et "il y avait beaucoup plus de poids sur cette estrade" que durant son cours.

Une lettre de son avocat va être envoyée à la fin de la semaine à l'association pour demander réparation du préjudice moral et financier, a-t-elle indiqué à l'AFP. Après avoir donné seulement cinq cours, la professeure ne rentre pas dans ses frais : elle a investi 1.000 euros pour des barres de pole dance sur mesure, stockées jusqu'à ce différend dans l'ancienne salle de catéchisme.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Sondage – Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale ?

Directement après l’annonce des résultats des élections européennes ce dimanche 9 juin 2024 où le RN est arrivé largement en tête, le chef de l’État a pris la décision de dissoudre l’Assemblée nationale afin de "redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote". Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron ? C’est notre sondage de la semaine.

Comment fonctionne le Parlement européen ?

Le siège du Parlement européen se situe à Strasbourg. C’est donc en France que se réuniront les 720 eurodéputés élus le 9 juin 2024 pour exercer les pouvoirs législatifs, budgétaire et de contrôle politique au niveau européen. On fait le point sur le rôle principal du Parlement qui est de représenter l’intérêt des citoyens de l’Union Européenne sur divers sujets.

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.93
couvert
le 17/06 à 0h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
95 %