Alerte Témoin

Les intermittents confisquent claviers et souris de la Direccte Franche-Comté !

Publié le 13/06/2014 - 09:45
Mis à jour le 13/06/2014 - 18:04

Une soixantaine d'intermittents du spectacle ont investi la Direccte Franche-Comté à Besançon ce vendredi 13 juin 2014 vers 9h15. Dans le calme ils sont entrés dans les bureaux pour s'emparer d'une trentaine de claviers et souris. Ils comptent camper sur place jour et nuit jusqu'au 18 juin, date à laquelle François Rebsamen, le ministre du Travail, donnera sa position devant le comité national pour l'emploi (CNPE).

Exclu !

Après avoir, entre autres, occupé les locaux de Pôle Emploi début mai, puis s'être invités à la Drac début juin ou de couper l'électricité des agences Pôle Emploi à Besançon, les intermittents du spectacle ont organisé une nouvelle action pour la défense de leur statut et contre la nouvelle convention de l'assurance chômage, qui prévoit le durcissement du régime d'indemnisation des  intermittents. Ce nouveau régime devrait être agréé par le gouvernement "dans la dernière semaine de juin" pour une entrée en vigueur le 1er juillet

Une soixantaine d'intermittents se sont donc rendus dans les bureaux de la Direccte de Franche-Comté (Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi) et ont confisqué dans le calme les claviers et les souris des employés avant de les remettre dans le bureau de Jean Ribeil, le directeur de la Direccte à Besançon qui a déclaré avoir appelé la Police. 

Depuis 10h25, Isabelle Epaillard Epaillard-Patriat, la directrice de cabinet du préfet de Franche-Comté reçoit une délégation d'intermittents... 

Suivez le déroulé des évènement sur notre fil Twitter 

11h00 : La réunion entre les intermittents, Jean Ribeil (Direccte), un commissaire de police et Isabelle Epaillard-Patriat s'achève. Les intermittents ont expliqué leur action et ont fait part de leur volonté "ferme" de rester dans les locaux jusqu'au 18 juin.

Début d'après-midi :

  • Une seconde réunion avec Isabelle Epaillard-Patriat et Jean Ribeil s'est déroulé avec les intermittents. Ces derniers ont décidé de maintenir leur présence à la Direccte.
  • François rebsamen dit "ne pas pouvoir revenir sur sa signature"
  • Les intermittents ont demandé à parler à François Rebsamen par téléphone. Ils attendent une réponse.
  • De plus en plus de policiers encadrent les entrées et sorties des locaux.

16h28 :

  • La police bloque les entrées à la Direccte. Plus personne ne peut y entrer, pas même la presse, excepté le personnel.
  • Barbara Romagnan, député PS du Doubs s'est rendue à la Direccte peu avant 17h.

18h03 :

  • Les intermittents décident de quitter la Direccte.

Plus d'informations dans la journée...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Les musées de Besançon au bout du fil pour rompre l’isolement des plus fragiles

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications...

Livres dans le Boucle 2020 : le festival du livre de Besançon aura bien lieu… dans un format repensé

3 week-ends •

Initialement prévue du du 18 au 20 septembre 2020, la 5e édition des "Livres dans la Boucle" se tiendra bien cette année, mais se réinvente en raison de l'épidémie de Coronavirus. Rendez-vous sur trois week-ends du 18 septembre au 3 octobre 2020, mais sans grand chapiteau ! Explications.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9
ciel dégagé
le 30/05 à 0h00
Vent
2.75 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
57 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune