Les Motards en colère s’engagent samedi sur les routes de Besançon

Publié le 21/04/2018 - 09:10
Mis à jour le 21/04/2018 - 09:20

La FF des Motards en Colère du Doubs organisent une "opération coup de poing" le samedi 21 avril 2018 prochain à Besançon. A partir de 10 heures, les motards vont sensibiliser les automobilistes aux bons usages au volant : clignotants, rétroviseurs et usages du téléphone au volant…

frosteffect.jpg
frosteffect.jpg
PUBLICITÉ

« Soucieuse de la sécurité des motardes et motards« , la FFMC25 souhaite « responsabiliser les usagers des quatre-roues sur les bons réflexes à avoir au volant« , et limiter ainsi les accidents avec les deux-roues motorisés.

« Un accident c’est simple comme un coup de fil » ou encore « Un cligno, un rétro, c’est faire gaffe aux motos » : tels sont les arguments que la FFMC25 donnera aux automobilistes par le biais de tracts distribués le samedi 21 avril prochain à Besançon.

« Faire changer les mauvaises habitudes »

La FFMC25 rappelle que « lors d’une collision avec une moto, près des deux tiers des automobilistes déclarent ne pas avoir vu arriver la moto ! N’enseigne-t-on pas cependant qu’avant tout changement de direction le clignotant est obligatoire et que les rétroviseurs sont là pour vérifier tout mouvement à l’arrière ? Ne parlons-pas de la vérification des angle-morts qui sont oubliés par la plupart. »

Elle réagit également sur a pratique du téléphone au volant : « l’utilisation du téléphone au volant est également une véritable calamité, devenue maintenant une vraie addiction chez les automobilistes. Avec une telle pratique, le risque d’accident est multiplié par 3, et même par 6 lors des lors des premières secondes de communication ! »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Le cas de Vincent Lambert, resté paraplégique après un grave accident de la route en 2008, suscite de vifs débats en France. Ces derniers se sont intensifiés depuis l'arrêt des soins et le volte-face ce lundi soir de la cour d'appel de Paris qui ordonne leurs reprises. Que dit la loi ? Réponses…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.39
couvert
le 23/05 à 15h00
Vent
2.3 m/s
Pression
1016.23 hPa
Humidité
57 %

Sondage