Les nuits de la lecture : mobilisation féministe vendredi à Besançon 

Publié le 15/01/2024 - 14:34
Mis à jour le 15/01/2024 - 14:05

Dans le cadre des nuits de la lecture, une assemblée de femmes se réunira vendredi 19 janvier 2024 devant le palais de justice de Besançon "pour partager des écrits en lien avec la lutte des femmes", nous informe-t-on.

"En 2024, la parole des femmes doit être entendue même et surtout quand elle dénonce un ministre, un acteur, un journaliste, un écrivain. Aucun pouvoir ne confère une immunité contre notre colère et contre la justice, aucun statut ne confère le droit à user du corps d’une femme comme un objet", explique dans un communiqué l’autrice Cathy Jurado.

Avant de poursuivre : "la France reste le pays où une femme sur deux a déjà subi une violence sexuelle, où 94.000 femmes par an sont victimes de viol ou de tentatives de viol, où un féminicide survient tous les deux jours et demi. Un pays où les femmes subissent du harcèlement, où dénoncer ce qu’elles subissent relève d’un parcours de la combattante".

Infos +

Le rendez-vous est donné rue Mégevand, devant le palais de justice de Besançon à 18h30 (les personnes mobilisées sont appelées à venir avec un accessoire rouge, signe de ralliement). 

A cette occasion, des textes et poèmes féministes seront lus. La soirée se poursuivra avec un temps de partage. 

© DR

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.2
peu nuageux
le 29/02 à 21h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
85 %