Les parents d’élèves donnent un "Triple Zéro" au rectorat de Besançon

Publié le 28/01/2012 - 15:29
Mis à jour le 29/01/2012 - 08:41

Un peu plus de 800 personnes ont manifesté ce samedi matin dans les rues de Besançon contre les 42 suppressions de postes dans le premier degré (maternelle et primaire) dans le Doubs.

manifestation_ecole_en_danger.jpg
Plus de 800 personnes étaient mobilisés contre la future carte scolaire ©Twitter Chantal D

carte scolaire

PUBLICITÉ

Les parents d’élèves étaient en tête de cortège ce samedi matin au départ de la manifestation place de la révolution à Besançon. Suivis de près par des enseignants, tous se sont rendus sous les fenêtres du rectorat pour distribuer les mauvaises notes, un triple zéro pour les suppressions de postes, les fermetures de classe et la dégradation des conditions d’enseignement.

« Nous courons à la catastrophe »

Dans le cortège des parents des écoles  Jean-Zay, Paul Bert, la Butte ou Rivotte étaient accompagnés des par des parents  du plateau de Saône. Des enseignants étaient présents. Sur le chemin, le principal d’un collège de la région a même souhaité soutenir le mouvement « pour grossir les rangs de la manifestation ». Il sort de sa réserve et parle sous couvert d’anonymat. « Je suis venu soutenir les collègues des écoles. Les conditions d’enseignement dans le premier degré se détériorent au détriment des élèves que nous retrouverons dans quelques années. Dans mon collège, la future DHG (dotation horaire globale) est une catastrophe ! Oui, il y des dysfonctionnements, des ajustement à trouver pour que le travail du corps enseignant soit plus efficient, mais je le répète, pour le vivre de l’intérieur, nous courons à la catastrophe »

La semaine prochaine, les mobilisations devraient se multiplier à commencer par un appel départemental à la grève lundi avec un rendez-vous devant l’Inspection Académique de Besançon. (la liste des manifestations de la semaine ci-contre)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Christophe Lefort et Laurent Jeune, instituteurs à Valdahon, avaient crée en 2015 Lexiclic. Cette application aide les élèves dès leur plus jeune âge à orthographier de la meilleure des façons les mots de la langue française. En juin 2019, ils lancent leur méthode de lecture et d’écriture dédiée aux instituteurs du CP : Métalo.

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L'Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) va allouer près de 300 000 € aux équipes pédagogiques pour contribuer à la réussite des étudiants de 1e cycle de l’enseignement supérieur, à la rentrée 2019. Afin de créer une dynamique de réseau, les acteurs du projet RITM-BFC se réuniront le 27 juin 2019 à Dole (au lycée Nodier).

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

sujets et corrigés • L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi 17 juin 2019 sur l'épreuve de philosophie, qui semble se dérouler normalement malgré un appel à la grève de la surveillance. Les 190.000 candidats au bac professionnel passent eux l'épreuve de français.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.99
ciel dégagé
le 26/06 à 18h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1020.67 hPa
Humidité
76 %

Sondage