Les salariés du centre hospitalier de Novillars replient les banderoles… pour l'instant

Publié le 16/05/2014 - 11:31
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:21

L'Agence Régionale pour la santé en Franche-Comté a communiqué aux salariés en grève du centre hospitalier de Novillars le recul d'une année de la suppression des RTT ainsi que le recul sur la suppression des postes. Les grévistes, mobilisés depuis janvier 2014, ont décidé de replier les banderoles… jusqu'à la rentrée prochaine.

img00340-20140218-0935.jpg
Mardi 18 février ©mariayona
PUBLICITÉ

Pour Norbert Nubaum, délégué syndical Sud, "on savoure ce moment, on replie les banderoles en sachant très bien que les lendemains vont être difficiles et qu'il nous faudra à nouveau nous mobiliser, peut-être après les vacances d'été".

Dans un courrier adressé au syndicat Sud, Sylvie Mansion, directrice de l'ARS Franche-Comté, indique que "Pour la Franche-Comté, 6 millions d'euros sont "gelés", dont 4,52 millions d'euros de crédits DAF et 1,48 millions d'euros sur le fonds d'intervention régional". Elle ajoute que "Cette année, notre base régionale de crédits DAF est particulièrement impactée par les mises en réserve et les mesures d'économies. Ainsi, la mise en réserve de 4,52 millions d'euros s'ajoutent 2 millions d'efforts d'économie".

La directrice de l'ARS précise que "Compte-tenu de ces éléments, j'ai décidé de décliner le modèle national pour déterminer la répartition des efforts d'économie impactant par voie de conséquence plus fortement la DAF Psychiatrie". Le centre hospitalier de Novillars qui est en cours de négociation de contrat d'amélioration de l'efficience des organisations, "des mesures particulières d'accompagnement seront envisagées en deuxième partie de campagne. Cette disposition permettra d'ajuster de manière équitable les actions de soutien de telle sorte qu'elles permettent la mise en œuvre du contrat" a indiqué Sylvie Mansion.

Rappel de la mobilisation

Près d'une centaine de salariés au centre hospitalier de Novillars se sont mobilisés depuis le mois de janvier 2014 pour lutter contre les conséquences des mesures d'austérité "imposées" par l'Agence régionale de santé et la direction de l'établisement notamment une remise en cause des RTT, la suppression de 6,5 postes, la fermeture d'unités de soins ainsi qu'un glissement du sanitaire vers le médico-social. (Articles liés ci-dessous)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La prime de Noël de fin d’année pour plus de 73 000 foyers de Bourgogne Franche-Comté

La prime exceptionnelle de fin d’année, dite "prime de Noël", est versée le 13 décembre 2019 sur le compte de 73 372 foyers en Bourgogne Franche-Comté. Seuls les bénéficiaires de certains minimas sociaux comme le RSA, l’allocation de solidarité spécifique et l’allocation équivalent retraite.

Mobilisation des internes en médecine : une centaine de manifestants à Besançon

Le syndicat national des internes en médecine a lancé un préavis de grève nationale depuis le 10 décembre dernier pour une durée illimitée. Une manifestation se déroule depuis 14 heures ce vendredi 13 décembre dans les rues du centre-ville de Besançon pour le "Black Friday des internes. Une centaine de manifestants bat le pavé...

Réforme des retraites : de nouvelles manifestations organisées sur Besançon

"Un nouvel emballage pour son cadeau empoisonné". Voilà comment à Besançon les syndicats CGT FO FSU-Solidaires considèrent les annonces d'Édouard Philippe sur la réforme des retraites. Avant l'appel à la grève et la manifestation du mardi 17 décembre 2019 sur le parking de la gare Viotte, d'autres actions sont prévues, notamment ce jeudi en fin de journée au péage d'École-Valentin.

Manifestation contre la réforme des retraites à Besançon : 3 000 personnes selon la CGT, 2 000 selon la police

Mise à jour à 17h45 • Une nouvelle journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites se déroule mardi 19 décembre 2019 en France y compris à Besançon. Une manifestation réunissant l'intersyndicale, cheminots, Blouses blanches, Gilets jaunes, enseignant-es, etc., a démarré à 14 heures place de la Révolution. Selon la CGT, il y aurait 3 000 manifestants, 2 000 selon la police.

Les internes en médecine en grève illimitée à partir du 10 décembre 2019 : deux manifestations à Besançon

Le syndicat national des internes en médecine lance un préavis de grève nationale à partir de mardi 10 décembre 2019 pour une durée illimitée. Une manifestation est prévue à Besançon à 14 heures le 10 décembre ainsi que le 13 décembre pour le "Black Friday des internes". Une mobilisation importante est attendue.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.54
légère pluie
le 14/12 à 9h00
Vent
5.87 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
91 %

Sondage