Alerte Témoin

Les syndicats du CHU de Besançon crient au "scandale"

Publié le 02/05/2010 - 15:06
Mis à jour le 02/05/2010 - 15:06

Dans un communiqué de presse, l’intersyndicale du Centre Hospitalier et Universitaire de Besançon accuse la direction de mettre en place une politique de restrictions sans consultation préalable obligatoire des instances représentatives du personnel et sans délibération du conseil d’administration.

1272805858.jpg
©archives carvy
Le communiqué des syndicats (CFDT, CGT, FO, UNSA, SUD) qui vont donner lundi matin une conférence de presse :
 
« Un document tenu secret communiqué anonymement à une organisation syndicale révèle, que la Direction du CHU a mis en oeuvre depuis environ un an des mesures contenues dans un projet de Contrat de Retour à l’Equilibre Financier.
 
Ces mesures ont été mises en place sans consultation des instances représentatives du personnel, ni délibération du Conseil d’Administration du CHU contrairement aux dispositions légales.
 
La direction a ainsi voulu jouer la montre dans l’attente de la suppression des Conseils d’Administration induite par l’entrée en vigueur de la loi HPST.
 
La conclusion de ce contrat est un chantage à l’octroi de l’aide de l’Etat pour la construction du bâtiment Institut Fédératif Régional du Cancer et des labos.
 
Ainsi la direction générale impose :
 
- la suppression mathématique et sans discernement de 75 postes dont 50 aides-soignantes et infirmières.
- des suppressions de postes de personnels médicaux, (faisant fonction d’internes et vacations médicales) administratifs, et logistiques.
- des mesures d’économies sur l’avancement des agents.
 
La masse salariale du CHU représente actuellement 62% du budget soit un niveau identique à celui des cliniques privées !
 
Les personnels refusent le chantage qui consiste à payer le futur Institut Fédératif du
Cancer et les labos par des suppressions de postes et des mesures d’économie sur leur carrière.
 
L’intersyndicale du CHU a rencontré le 15 avril le président du CA Jean Louis
Fousseret pour exiger la tenue d’un Conseil d’administration extraordinaire ».
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Une mobilisation aujourd’hui à Besançon pour la « régularisation de tous »

L'assemblée locale des États Généraux des Migrations participe à une convergence nationale des appels en soutien à tous les sans papiers, soit une campagne nationale pour « l’égalité des droits et la régularisation de toutes et tous ! ». Un rassemblement aura lieu à Besançon le 20 juin à 15h place de la Révolution à Besançon.

Un fonds d’urgence de 270.000€ contre la précarité étudiante mis en place en Bourgogne-Franche-Comté

Dans le contexte de la crise sanitaire, de la fermeture des établissements et de la mise en place du confinement, les étudiant·e·s ont été confronté·e·s à de nombreuses difficultés : isolement, difficultés financières accrues suite notamment à l’annulation de stages rémunérés ou à la perte d’un job, au manque de matériel informatique ou à des problèmes d’accès à internet...Face à cette situation, la Région Bourgogne Franche-Comté et le Crous s'associent pour créer un fonds d'aide aux étudiants, selon un communiqué du 10 juin 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     27.52
    nuageux
    le 09/07 à 12h00
    Vent
    1.93 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage