Alerte Témoin

L'Hôtel de Ville de Besançon renaît de ses cendres

Publié le 04/05/2019 - 15:02
Mis à jour le 14/05/2019 - 16:08

Quatre ans après sa fermeture suite à un incendie criminel, l'Hôtel de Ville de Besançon a rouvert ses portes ce samedi 4 mai 2019. Refait à neuf, il accueille désormais les Offices du Tourisme et du Commerce.

PUBLICITÉ

« Chacun d'entre nous a gardé présent à l'esprit ce 25 juin 2015 où vers midi, des flammes immenses ont ravagé l'Hôtel-de-Ville » a rappelé, solennel, Jean-Louis Fousseret, lors de l'inauguration. Pourtant aujourd'hui, l'heure n'est plus au drame, mais bien à la célébration : « quatre années d'études et de travaux » - qui auront coûté 2,6 millions d'euros - « ont ainsi redonné vie à ce monument de la citoyenneté bisontine » a annoncé fièrement le Maire de Besançon.

De la mémoire et du neuf

L'Hôtel-de-Ville, dressé au sein de la capitale comtoise depuis le XIVe siècle, a ainsi renoué avec ses salles emblématiques. On y retrouve :

  • les éléments mobiliers et de décors, replacés après l'incendie et la restauration, apparaissant notamment dans le hall d'entrée
  • la galerie des Maires, offrant 21 portraits officiels des maires de Besançon, en commençant avec François Ordinaire en 1790.
  • la salle du Conseil Municipal,
  • la salle des Pas-Perdus,
  • la salle des Mariages,
  • l'ancien bureau de Jean-Minjoz

Trois nouveaux services ont également fait leur apparition au rez-de-chaussée, afin d'offrir des prestations de proximité au public et aux bisontins :

  • l'Office de Tourisme et des Congrès,
  • l'Office de Commerce et d'Artisanat
  • le CIAP (Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine)

Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, en a profité pour saluer « l'importance du patrimoine, héritage d'hier et qui nous relie à demain », inspiré notamment par le contexte de l'incendie de Notre-Dame-De-Paris.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie