Ligne C Mobidoubs Quingey – Besançon : "120 euros au lieu de 50 euros à payer par mois"

Publié le 02/11/2017 - 15:47
Mis à jour le 02/11/2017 - 19:12

C’en est trop pour les usagers de la ligne C Mobidoubs Quingey-Besançon qui peuvent uniquement acheter leurs tickets à l’unité et non plus par groupe de 10. Ils craignent notamment une augmentation supplémentaire du prix des transports et notent des dysfonctionnements de la ligne de bus…
 

"120 euros par mois au lieu de 50", c'est le prix que doivent maintenant payer les usagers de la ligne de Mobidoubs Guingey-Besançon. Pourquoi ? "Les abonnements mensuels ne sont plus vendus", nous explique un usager. D'autres points ont été relevés par les usagers qui "s'étaient défendus avec les élus locaux pour maintenir le prolongement de la ligne" durant l'été 2016.

"Les usagers sont donc contraints à devoir acheter leur ticket voyage à 3 euros, soit 120 euros par mois. Aucune information officielle, aucune délibération ni au conseil régional, ni au conseil départemental du Doubs… les usagers sont pris au dépourvu", nous expliquent-on. " Après la suppression des arrêts TER à Franois, à Neuilly les Dijon et à Villers-les-Pots, tout laisse à penser que les pouvoirs publics font tout pour supprimer la ligne de bus Quingey-Besançon", s'inquiètent les usagers.

Ce que les usagers demandent :

  • Mise en place de tarifs adaptés et accessibles par tous
  • Mise en place de campagne de communication pour inciter les usagers à prendre le bus (avantage bénéfice/coût, participation 50% employeur) à Quingey et communes périphériques, et à Besançon
  • Collaboration avec le Grand Besançon pour améliorer l’affichage dans les arrêts et pour trouver un ou deux arrêts supplémentaires
  • Mise en place d’une charte de bonne conduite et de sanctions face aux incivilités dans le bus (dégradations, consommation de stupéfiants et d’alcool, musique)
  • Enquête de satisfaction auprès des usagers
  • Mise en place de comités de suivi avec élus locaux et usagers pour améliorer le fonctionnement de la ligne.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

La seconde vie des voies ferrées

Sur plus de 3.000 kilomètres de voies ferrées en Bourgogne-Franche-Comté, 700 sont non circulées. Ces voix sont peuvent connaitre une seconde vie comme sur l'ancienne ligne Autun -  Dracy-Saint-Loup réaménagée en voie verte par le Grand Autunois-Morvan.

Transports des collégiens : la FNAUT et l’AUTAB préconisent une « tarification solidaire »

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) de la région et l’association des usagers de l'agglomération bisontine (AUTAB) ont souhaité réagir ce 28 juin 2022 suite au sujet de la nouvelle tarification des transports votée lors du dernier conseil communautaire de Grand Besançon Métropole.

Les autoroutes APRR et AREA signent la charte d’engagement LGBT+ de l’association L’Autre Cercle

Ce mercredi 22 juin, Guillaume Hérent, girecteur général délégué et Pascal Billard, directeur des ressources humaines, ont signé la charte d’engagement LGBT+ avec L’Autre Cercle, à l’occasion d’une table ronde réunissant d’autres professionnels engagés en faveur de l’inclusion des personnes LGBT+ tels que la Ville de Dijon, APICIL et France 3 Bourgogne, également signataires et les salariés APRR et AREA qui ont répondu présents.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.18
ciel dégagé
le 02/07 à 15h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
23 %

Sondage