L'URSSAF recherche deux inspecteurs et contrôleurs en Franche-Comté

Publié le 04/09/2022 - 08:38
Mis à jour le 03/09/2022 - 20:11

Du 1er au 30 septembre, l’Urssaf lance sa campagne annuelle de recrutement des inspecteurs et contrôleurs en proposant 119 postes en France. Parmi eux, deux postes sont situés dans la région Franche-Comté.

 © D Poirier
© D Poirier

L’Urssaf Franche-Comté souhaite renforcer ses équipes qui comptent aujourd’hui plus de 21 inspecteurs et 3 contrôleurs. Les recrutements pour 2023 concernent des postes d’inspecteur dans le domaine de la lutte contre le travail dissimulé et de contrôleur du recouvrement.

Les inspecteurs et contrôleurs contribuent à préserver le financement de la protection sociale. Ils garantissent aux salariés le respect de leurs droits sociaux et assurent une saine concurrence entre employeurs grâce à la bonne application de la législation. Au-delà de la vérification des déclarations, leur fonction les amène également à accompagner, prévenir, informer et conseiller les entreprises et les acteurs sur la réglementation.

Profils et formation

Les candidatures sont ouvertes aux profils titulaires d’une Licence ou d’un Master 1 dans les domaines de la comptabilité, de l’administration et la gestion des entreprises, du droit ou des ressources humaines, ou d’un Master 2 dans toutes filières confondues. La sélection des candidats s'appuie sur un processus de recrutement spécifique visant à identifier leurs aptitudes à exercer les fonctions de contrôleur et d'inspecteur du recouvrement. Les profils sélectionnés bénéficieront d’une formation en alternance rémunérée, de 16 à 19 mois en fonction de la spécialité choisie.

La session de recrutement est ouverte du 1er au 30 septembre 2022. Le dépôt des candidatures s’effectue sur le site internet de l’URSSAF.

L’Urssaf, en quelques mots

Accompagner les employeurs et entrepreneurs dans le cadre d’une relation de service simple et personnalisée pour assurer la collecte des cotisations avec efficacité et équité, en tant que recouvreur social performant (0,26% de frais de gestion), tels sont les enjeux majeurs des Urssaf. Sa raison d’être au sein de la Sécurité sociale : financer le modèle social français, avec 595,9 milliards d’euros encaissés auprès de 10,68 millions de cotisants. Sa mission sociale : garantir aux travailleurs le bénéfice d’une protection sociale (couverture santé, retraites, prestations familiales) liée à l’exercice de l’emploi dans un cadre légal. Sa mission économique : faciliter les démarches des entrepreneurs et garantir le respect des règles sociales indispensables à une concurrence équitable.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Suppression de l’aide à l’embauche sous contrats de professionnalisation

Le président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) a rencontré hier, jeudi 18 avril 2024, la ministre du travail, de la santé et des solidarités, Catherine Vautrin, qui a fait part du projet de suppression générale de l'aide à l'embauche de salariés sous contrat de professionnalisation (600€), dès le 1er mai prochain.

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.2
partiellement nuageux
le 20/04 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
99 %