Lyria en Franche-Comté : « la réponse de Guillaume Pépy n’est guère rassurante »

Publié le 18/10/2012 - 09:23
Mis à jour le 18/10/2012 - 10:34

Alors que les élus se mobilisent pour ne perdre les arrêts des TGV Lyria dans la région et qu'une pétition circule à Pontarlier, Marie-Guite Dufay se dit "toujours inquiète" suite à la réponse de Guillaume Pépy, le Président de la SNCF. 

tgv-lyria-pas-arret.png
Rodho
PUBLICITÉ

 La présidente de région devrait prochainement réunir les élus francs-comtois et suisses concernés par les dessertes de la LGV Lyria. Marie-Guite Dufay avait exprimé son inquiétude quant à la suppression future de dessertes en Franche-Comté des lignes Paris-Lausanne et Paris-Berne de la LGV Lyria. Mais la réponse du Président de la SNCF ne l’a pas vraiment rassurée. « Si le Président de la SNCF apporte des éléments d’assurance sur le maintien de la desserte Paris-Lausanne par Dole et Frasne en 2013 et 2014, il laisse ouverte une perspective d’évolution au- delà qui supprimerait les dessertes franc-comtoises. Il confirme en outre la mise à l’étude d’une évolution de la liaison Paris-Berne qui ne desservirait plus la gare de Pontarlier » explique-t-elle dans un communiqué. 

Pontarlier qui se mobilise également. Le maire Patrick Genre Patrick a mis en ligne sur le site de la ville une pétition contre la suppression envisagée, en décembre 2013, de la ligne TGV Berne-Paris via Neuchâtel et Pontarlier. 

Le dossier ne date pas d’hier. Déjà en février 2011, les élus s’étaient mobilisés pour sauver les dessertes en Franche-Comté. (voir article ci-dessous) 

 

Petition Lyria Pontarlier

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.51
légère pluie
le 19/05 à 9h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1005.85 hPa
Humidité
94 %

Sondage