Mais pourquoi ça bouchonnait à Besançon ?

Publié le 02/12/2015 - 19:14
Mis à jour le 03/12/2015 - 08:56

Comme de nombreux automobilistes, vous avez mis plus de temps ce matin pour vous rendre en ville et vous galérez depuis la fin de journée dans les bouchons ? C'est normal ! Tout ceci est dû au début des travaux sur le pont de la Gibelotte dont la voie de droite est neutralisée dans le sens «sortie de ville».

 ©
©

Il suffit d'une simple portion neutralisée pour bloquer toute une ville. Les automobilistes bisontins en ont fait l'expérience ce mercredi 2 décembre 2015. Déjà en matinée, lors de la mise en place du chantier sur le pont de la Gibelotte, avant l'avenue Léo Lagrange, les automobilistes avaient dû prendre leur mal en patience. Rebelote en cette fin de journée en heure de pointe.

"C'est un secteur très fréquenté pour rejoindre Besançon ou sen sortir" explique Daniel Mourot, chef du service voirie et déplacements à la Ville de Besançon et lui aussi coincé dans les bouchons pour nous donner quelques explications. "C'est un secteur très sensible et stratégique. Il y a un itinéraire de déviation, mais qui lui aussi arrive très rapidement à saturation. Le trafic se bouche donc progressivement aux différents carrefours et avec 1.000 véhicules de plus à l'heure en période de pointe, ça se complique rapidement et les difficultés se propagent à d'autres axes, même en entrée de ville…"

Voilà pour l'explication. Le conseil ? Modifier ses heures d'arrivées ou de sortie et éviter "vraiment" le secteur palais des Sports, place Leclerc en prenant un tout autre itinéraire.

Les travaux, liés au TCSP Viotte -  Bouloie-  Témis (bus en site propre), devraient durer au moins une semaine. Au mieux jusqu'au 9 décembre 2015. Au pire jusqu'au 11décembre. Mais ce chantier ne fait que commencer…

Info +

Les travaux sur le pont de la Gibelotte 

  • Travaux préalables au TCSP sur réseau d’eau potable
  • Neutralisation de la voie de droite et interdiction de circulation dans le sens sortie de ville entre le pont de la Gibelotte et le n°8 de l’avenue Léo Lagrange. 

Déviation mise en place par la rue Xavier Marmier dès le Giratoire de la Gibelotte. Rue Weiss : mise en impasse au débouché sur l’avenue Léo Lagrange.

Rue du Clos Munier : mise en impasse au débouché sur l’avenue Léo Lagrange, et mise à double sens de circulation

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Pont de Velotte : dernière ligne droite avant la réouverture

Six mois après son lancement, l’important chantier de réfection et de sécurisation du Pont Velotte touche à sa fin. Les travaux d’achèvement ont commencé ce lundi 14 juin 2021. "Ils se poursuivront pour une durée maximale de deux semaines", indique Grand Besançon Métropole. Un seul sens de circulation sera fermé : le sens sortant (côté aval du pont).

La Bourgogne-Franche-Comté veut vous faire aimer à nouveau le train

Des offres pour l'été • La crise sanitaire a considérablement impacté  la fréquentation des trains et notamment celle des TER. Pour redonner l'envie aux voyageurs de prendre le train, la Région et SNCF TER ont décidé de mener plusieurs actions :  des milliers de petits prix dans tous les TER, un "Pass estival France entière" pour les jeunes et la promotion des destinations touristiques en France

Appel à projets pour l’environnement de SNCF : inscriptions jusqu’au 25 juin

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.32
légère pluie
le 20/06 à 18h00
Vent
4.68 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
98 %

Sondage