1.300 manifestants à Besançon contre "les lois liberticides" et les "dérives autoritaires" (syndicats)

Publié le 27/11/2020 - 20:03
Mis à jour le 27/11/2020 - 20:03

Une vingtaine de syndicats et collectifs avaient appelé à manifester ce vendredi 27 novembre 2020 à 18h place pasteur à Besançon  contre "le recul des libertés publiques". 1.300 personnes se sont mobilisées selon le syndicat SudPTT25.

Le démantèlement par la police, lundi à Paris, d’un campement de migrants, a suscité mardi une levée de boucliers de l’opposition, de syndicats et d’associations qui ont fustigé une "dérive liberticide".

Plusieurs centaines de migrants, en majorité afghans, et leurs soutiens, avaient installé lundi soir des tentes place de la République, dans le centre de la capitale, pour réclamer des places d’hébergement d’urgence. À peine une heure après, les forces de l’ordre ont commencé à enlever une partie des tentes, parfois avec des exilés encore à l’intérieur, sous les cris et huées de militants et de migrants.

Et c’est finalement sous les tirs de gaz lacrymogène et de grenades de désencerclement que quelques centaines d’exilés et leurs soutiens ont finalement été dispersés par les forces de l’ordre dans les rues de l’hypercentre de Paris.

La violence des événements a suscité une vague d’indignation, jusque dans les rangs de la majorité. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé mardi avoir demandé à l’IGPN, la « police des polices », de « remettre ses conclusions sous 48 heures ». Dans la nuit, il avait évoqué des images "choquantes". Parmi les faits soumis à l’examen de l’IGPN figurent les coups reçus par un journaliste du média en ligne Brut, qui a affirmé avoir été "molesté à plusieurs reprises par un policier", ainsi qu’un croche-pied à un migrant.

"Avec ces images, la population prend pleinement conscience des dangers du projet de loi de Sécurité Globale et de son article 24, qui s’inscrit dans la droite ligne de la dérive autoritaire actuelle" estiment les syndicats et collectifs qui appellent à un rassemblement vendredi soir à 18h place Pasteur à Besançon. "Nous refusons, dénonçons et alertons sur cette pente dangereuse. Il y a urgence à revenir à la raison. C'est l’Etat de droit qui est menacé..."

Info +

A l’appel de : Solidaires 25, FSU, SNJ, Solidaires retraité-es, AC ! Collectif Libertés Publiques de Besançon, Ensemble ! NPA, FI, PG25, A gauche citoyens ! PCF, LO, EELV, Génération.s, CDDLE, SolMiRé, EGM25, LDH Besançon, Alternatiba Besançon, ANVCop21, Jardins des Vaîtes, CNL

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Comment va votre moral en ce moment ?

Cette semaine commence par le Blue Monday (ou Lundi Bleu), c'est-à-dire qu'il s'agit du jour le plus déprimant de l'année. Après une année 2020 difficile sur tous les plans à cause de la Covid-19 et un début 2021 qui n'est rêver personne, nous avons voulu vous demander comment se porte votre moral en ce moment… C'est notre sondage de la semaine.

Blue Monday : comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Aujourd'hui est appelé le "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

L’armée de l’Air et de l’Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers !

PUBLI-INFO • Vous avez un diplôme allant du brevet des collèges à bac +5, moins de 30 ans et vous avez effectué votre Journée de Défense et Citoyenneté, vous voulez être formé et travailler dans un contexte technologique passionnant ? L'armée de l'Air et de l'Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.75
couvert
le 19/01 à 15h00
Vent
2.84 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
46 %

Sondage