Alerte Témoin

"La perte de notre pouvoir d'achat, c'est comme une baisse de nos revenus"

Publié le 18/11/2014 - 15:06
Mis à jour le 19/11/2014 - 09:42

Une soixantaine de fonctionnaires s'est rassemblée ce mardi 18 novembre 2014 sur l'esplanade des Droits de l'Homme à Besançon en fin de matinée. Quatre syndicats (CGT, FA-FP, FSU et Solidaires) ont appelé à la grève et à manifester dans l'hexagone à l'occasion du vote du budget à l'Assemblée nationale. Objectif : dénoncer une perte du pouvoir d'achat des agents publics et réclamer une négociation annuelle sur les salaires.

recemment_mis_a_jour195.jpg
Manifestation mardi 18 novembre 2014 ©Alexane Alfaro

Pour Cyril Keller, secrétaire départemental de la CGT du Doubs, "nous sommes en colère contre l'austérité menée par le gouvernement précédent sous Sarkozy, mais qui s'amplifie avec le gouvernement actuel".

Le point d'indice des salaires, qui n'a pas changé depuis 2010, devrait être maintenu jusqu'en 2017 selon le gouvernement. "Pour nous, c'est comme une baisse des salaires puisque les prix de la vie augmentent, on perd du pouvoir d'achat. C'est comme une baisse de revenu" souligne-t-il. 

Par ailleurs, les fonctionnaires sont également inquiets pour la qualité et la proximité des services. Cyril Keller indique que "Si on veut des services de qualité, il faut y mettre les moyens pour ne pas qu'à la longue, en campagne, on doive faire des dizaines de kilomètres pour bénéficier des services. L'amélioration de nos conditions de travail passe par le nombre de fonctionnaires".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Une mobilisation aujourd’hui à Besançon pour la « régularisation de tous »

L'assemblée locale des États Généraux des Migrations participe à une convergence nationale des appels en soutien à tous les sans papiers, soit une campagne nationale pour « l’égalité des droits et la régularisation de toutes et tous ! ». Un rassemblement aura lieu à Besançon le 20 juin à 15h place de la Révolution à Besançon.

Un fonds d’urgence de 270.000€ contre la précarité étudiante mis en place en Bourgogne-Franche-Comté

Dans le contexte de la crise sanitaire, de la fermeture des établissements et de la mise en place du confinement, les étudiant·e·s ont été confronté·e·s à de nombreuses difficultés : isolement, difficultés financières accrues suite notamment à l’annulation de stages rémunérés ou à la perte d’un job, au manque de matériel informatique ou à des problèmes d’accès à internet...Face à cette situation, la Région Bourgogne Franche-Comté et le Crous s'associent pour créer un fonds d'aide aux étudiants, selon un communiqué du 10 juin 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.9
    ciel dégagé
    le 12/07 à 12h00
    Vent
    5.29 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    34 %

    Sondage