"Manque de moyens, de personnels" : les urgentistes de Bourgogne-Franche-Comté en colère

Publié le 15/11/2018 - 11:35
Mis à jour le 15/11/2018 - 11:35

Les urgentistes de Bourgogne-Franche-Comté ont manifesté ce 14 novembre 2018 à Dijon pour exprimer leurs inquiétudes face au "manque de moyens" pour effectuer leur travail.  

PUBLICITÉ

Il faudrait environ "150 médecins en plus" pour  la région, nous précise-t-on. Les urgentistes ont manifesté ce mercredi avant une réunion du comité technique régional de l'urgence.

Info +

Rappel pour Besançon :

Entamé le 9 octobre 2018, le mouvement de grève des personnels non médicaux du service d’accueil des urgences (SAU), du service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) et du centre 15 du CHRU de Besançon se poursuivait le 26 octobre dernier malgré l’annonce de 63 mesures de la direction.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un revenu universel d’activité pour « remettre le modèle social français sur pied » selon O. Noblecourt

Le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté en charge de la concertation sur le revenu universel d'activité Olivier Noblecourt était à Besançon mardi 20 novembre 2019 dans le cadre d'un des six ateliers citoyens sur la réforme du revenu universel d'activité…