Météo : 19,3°C mardi après-midi à Besançon. Une douceur exceptionnelle ?

Publié le 26/02/2019 - 17:45
Mis à jour le 26/02/2019 - 17:51

À Besançon, on roule fenêtre ouverte, les jeunes jouent en short sur les aires de jeu extérieures et les ouvriers du bâtiment sont en manches courtes sur les chantiers de l'agglomération.  À Besançon, on a atteint une maximale de 19,3°C relevée vers 16h30.

PUBLICITÉ

Ce matin à Besançon, on relevait 2,8°C en température minimale. La maximale a été atteinte dans l’après-midi à 19,3°C. Selon Bruno Vermot-Desroches, chef du centre de Météo France à Besançon, les températures minimales restent de saison, mais ce sont les températures maximales qui ont tendance à décoller. « Dans l’inconscient collectif, en février, c’est l’hiver et il doit faire froid. Mais il est vrai que ce mois de février est effectivement marqué par des températures maximales remarquables, mais, en Franche-Comté, nous n’avons pas encore atteint des records… »

Ce n’est pas le cas partout en France : à 15 heures, on relevait un maximum provisoire de 25,7°C à la pointe de Socoa (Pyrénées-Atlantiques), c’est 12 degrés de plus que la moyenne des maximales pour février dans ce secteur.

21,5°C le 24 février 1990

À Besançon, le record pour une fin février date du 24 février 1990 avec 21,5°C. On a même relevé 21,3°C le 10 février 1899 ! Le record de chaleur pour un mois de février n’est pas encore tombé.

Reste qu’entre le soleil et la douceur en journée, l’air du temps semblait plus coïncider à des vacances de printemps que celles d’hiver ! Des gens en terrasses, des jeunes jouant en short au basket, des fenêtres de voiture ouvertes en ville, et des ouvriers travaillant à l’extérieur en T-shirt comme sur le chantier du nouveau quartier O2, dans le quartier des Tilleroyes à Besançon

Une météo profitable pour les chantiers extérieurs

« De mémoire, j’ai rarement rencontré des températures aussi agréables sur une fin février » nous indique Philippe de la société Bonnefoy qui livre du béton en toupie. « Du beau temps avec des températures très agréables pour l’hiver, oui bien sûr, mais là regardez tout le monde travaille comme si nous étions au printemps !«   Une météo et des températures profitables à l’avancée des chantiers. « On n’arrête pas ! cela fait un peu plus de 15 jours que les conditions sont vraiment agréables en journée  » se réjouit-il. « Dans le bâtiment, on en profite pour avancer au maximum… » On ne sait jamais. Si l’hiver avait décidé de faire son come-back. 

© d poirier

L’ensoleillement de ce mois de février est également « excédentaire » selon Météo-France, et notamment des frontières belges à l’Alsace et au nord de la Franche-Comté, entre le sud de la Bourgogne et le nord de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ou encore entre les côtes nord de la Bretagne et le Cotentin. « Sur ces régions, l’ensoleillement, du 1er au 21 février, est nettement supérieur à une fois et demi l’ensoleillement moyen sur cette période » note-t-on à Météo France. 

L’hiver perd le nord aussi en Europe …

Le Royaume-Uni a battu coup sur coup lundi 25 et mardi 26 février 2019 son record de chaleur pour un mois de février et même pour un jour d’hiver. Alors que la barre des 20°C n’avait jusqu’alors pas été franchie en cette saison, le mercure a atteint 20,6°C à Trawsgoed lundi puis 20,8°C à Porthmadog mardi, deux localités du Pays de Galles. « C’est du jamais vu (…) Au Pays-de-Galles, 20,6°C c’est vraiment comme en plein été« , commente Étienne Kapikian, prévisionniste à Météo-France.

Des records mensuels plus localisés ont également été enregistrés ces derniers jours dans de nombreuses localités de plusieurs pays d’Europe de l’Ouest, avec par exemple 25°C à Ourence (Espagne), 21°C à Pleyber-Christ (Finistère, France, record de Bretagne) ou 18,8°C à Uccle près de Bruxelles.

Les températures sont également printanières en Scandinavie, avec un record pour février battu samedi à Kvikkjokk en Suède (9,1°C) près du cercle polaire ou encore 17,8°C à Linge en Norvège, pas loin du record national, selon Météo-France.

Mais au même moment, le thermomètre ne dépassait pas les 5°C à Lecce en Italie ou 3°C à Thessalonique en Grèce, où il a neigé le week-end dernier, tout comme dans le nord-ouest de la Turquie.

Un puissant anti-cyclone sur l’Europe de l’Ouest

Cette situation « est liée à la circulation atmosphérique qui s’est mise en place ce week-end et qui perdure en ce début de semaine« , explique Étienne Kapikian, décrivant des basses pressions sur l’Atlantique et l’est de l’Europe, qui encadrent un puissant anticyclone sur l’Europe de l’Ouest. « Cette succession basses pressions-hautes pressions-basses pressions s’accompagne d’échanges de masses d’air dans des directions nord-sud« , ajoute le prévisionniste. Ainsi, sur la façade atlantique, l’air chaud remonte du sud, provoquant les températures printanières, et à l’est, l’air froid venu du cercle polaire redescend vers les Balkans et la Méditerranée centrale, provoquant aussi des « anomalies thermiques » et de la neige.

Côté est, le froid se calme, mais « ça ne se calme pas niveau douceur sur l’Europe de l’Ouest« , indique encore Etienne Kapikian, prévoyant d’autres records en France, Royaume-Uni, Bénélux et jusqu’en Scandinavie d’ici mercredi.

  • Si les températures vont continuer à rester hautes jusqu’à mercredi, elles devraient baisser ensuite, « tout en restant au-dessus des moyennes de saison. Mercredi 27 février 2019, les  températures resteront assez fraîches le matin avec de petites gelées dans l’intérieur du pays. Les maximales gagneront 1 à 2 degrés dans l’ensemble, par rapport à la veille, et s’approcheront des records de douceur pour un mois de février. Il fera entre 17 et 22 °C sur une moitié nord, 20 à 25 sur la moitié sud, voire 26/27°C sur le sud de l’Aquitaine.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La forêt de Chailluz, victime du réchauffement climatique : « Il se passe quelque chose d’assez grave »

À l'occasion de la Journée internationale de la forêt ce jeudi 21 mars 2019, nous nous intéressons dans cette première vidéo au réchauffement climatique et particulièrement dans la forêt de Chailluz à Besançon. Est-elle impactée par le dérèglement climatique ? Que faut-il faire ? Jean-Paul Grosbois, ancien forestier à Besançon et passionné nous livre son point de vue grâce à son expérience de 40 ans dont 28 dans la forêt de Chailluz.

Quelles sont les rivières « en bon état » en Bourgogne Franche-Comté ?

Thème : l'Eau #3 • Un panneau illustré de 3 poissons : le label écologique des rivières dites "en bon état"a été lancé par l'agence de l’eau, Rhône Méditerranée Corse a lancé en 2015. En 2018, 12 nouvelles portions de rivières ont obtenu ce label portant à 76 le nombre de rivières pouvant arborer les trois petits poissons bleus. Il y en a 15 dans la région Bourgogne Franche-Comté qu'une seule dans le Doubs : le Drugeon.

Le prix de l’eau va-t-il augmenter dans ma commune et pourquoi ?

Thème : l'eau #2 • Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2017, le prix de l'eau et de l'assainissement vont fluctuer dans le Grand Besançon selon les communes. Une harmonisation  pour arriver progressivement en 2028 et pour tous les habitants de l'agglomération à un prix  de 3,30 € TTC (hors inflation). Quel est le prix de l'eau dans les 73 communes du Grand Besançon. Va-t-il augmenter dans votre commune ? Pourquoi ?  Réponses.

Vous avez vu des cigognes ? Signalez-les !

Les cigognes ont fait leur retour en Franche-Comté, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) a lancé un appel au recensement depuis la fin du mois de février 2019 afin de répertorier les différents groupes. Samuel Maas, ornithologue et membre LPO nous explique comment procéder.

Inondations : quelles sont les cotes d’alerte dans le Doubs ?

Thème : l'Eau #1 • À l'occasion de la journée mondiale de l'eau le 22 mars 2019, intéressons-nous aux niveaux des rivières et à la cote d'alerte qui est un indicateur des autorités pour décréter le niveau de vigilance dans "La questions (pas si) con" du jour. Quels sont les cotes d'alertes pour le Doubs, l'Allan et l'Ognon dans le département du Doubs ?

Besançon : risque d’inondation dans le secteur de Mazagran

Avec une cote de 4,40 mètres qui pourrait être atteinte dans l’après-midi de ce vendredi 15 mars 2019, une campagne d’appel alerte crue vient d’être lancée par les services de la Ville de Besançon à destination des habitants du secteur Mazagran  (environ 200 destinataires).

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.17
ciel dégagé
le 23/03 à 18h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1026.37 hPa
Humidité
72 %

Sondage