Militaire en survie dans le Jura : les premières difficultés apparaissent...

Publié le 08/06/2018 - 12:05
Mis à jour le 08/06/2018 - 16:53

Jusqu'au 26 juin 2018, le sergent-chef Richard, militaire au 13e régiment du génie à Valdahon, doit réaliser l’intégralité de l’itinéraire pédestre de la Grande Traversée du Jura en "survie ", pour soutenir la cause des blessés de l’armée de Terre, soit 413 km. Débuté le 4 juin, son parcours se fait de plus en plus difficile… Compte-rendu des trois dernières journées !

jours_3_4_et_5.jpg
jours_3_4_et_5.jpg
PUBLICITÉ

Compte-rendu du 5 juin : 

« Pour l’instant le sergent-chef trouve des points d’eau réguliers. D’autres parties du parcours seront plus compliquées.

Eau

Il est en pleine santé et progresse à raison de plus de 15 kilomètres par jour, sachant qu’il doit chercher de quoi s’alimenter en marchant ou en s’arrêtant en fin de journée, fabriquer un abri pour la nuit, trouver du bois gras pour un petit feu de survie, etc. Ses journées sont bien occupées ! »

Compte-rendu du 7 juin : 

La fatigue se fait de plus en plus sentir, les nuits orageuses ne laissent pas beaucoup de répit au sergent-chef Richard. Espérons que la météo s’améliore. Dans tous les cas, de ses propres mots par message : « je me bats !« . Il ne lâche rien pour continuer sa progression en survie !

Il nous envoie d’ailleurs avec un brin d’humour, une photo d’un promeneur croisé au bord du chemin :

Promeneur

Ce soir, le repas sera composé de…

Ail des ours

Ail des ours ! Vous l’aurez tous reconnu. Une bonne salade, pas très roborative, mais appétissante. Explications : « On peut manger les feuilles de l’ail des ours comme légume ou condiment, ainsi que son bulbe qui reste assez coriace. Malgré la puissance de leur odeur, leur saveur est délicate avec une note sucrée et agréablement piquante. » Bon appétit chef ! »

(Communiqué du lieutenant Sandrin)

Infos +

Vous pouvez soutenir l’action du sergent-chef Richard pour les blessés de l’armée de Terre via la cagnotte en ligne leetchi. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.9
nuageux
le 17/08 à 21h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1012.66 hPa
Humidité
87 %

Sondage