Miss Guadeloupe devient Miss France 2020, Miss Franche-Comté n'a pas été présélectionnée

Publié le 15/12/2019 - 09:35
Mis à jour le 15/12/2019 - 09:35

L'élection de Miss France s'est déroulée samedi 14 décembre 2019 au Dôme de Marseille. C'est Clémence Bontino, Miss Guadeloupe, qui a remporté la couronne de Miss France 2020.

Sophie Tellier et Clémence Botino ©Comité Miss France/Facebook ©
Sophie Tellier et Clémence Botino ©Comité Miss France/Facebook ©

Quant à Miss Franche-Comté, Solène Bernardin, elle n'a pas été sélectionnée dans les 15 demi-finalistes retenues par le jury de préselection.

Côté dauphines, Sophie Diry, Miss Bourgogne, a terminé troisième dauphine après Miss Provence (1ère dauphine) et Miss Tahiti (deuxième). La quatrième dauphine est Miss Côte d'Azur.

Qui est Miss France 2020 ?

La lauréate de ce concours de beauté, critiqué par des féministes à l'heure de #Metoo, mais suivi chaque année par des millions de téléspectateurs, est étudiante en première année de master d'histoire de l'art à la Sorbonne, à Paris.

Originaire de la commune du Gosier, elle est âgée de 22 ans et mesure 1,75 mètre. Elle se présente comme passionnée d’art, particulièrement de musique et de cinéma, aimant aussi les voyages, la mode et jouer du piano.

"Les Guadeloupéens avaient envie de cette victoire, sans eux tous, je ne serais pas là aujourd'hui", a déclaré lors d'une conférence de presse la jeune femme, installée depuis deux ans à Paris.

Et la Guadeloupe a bien salué le sacre de sa miss. "Magnifique et époustouflante notre clémence Botino" a salué sur Facebook Josette Borrel Lincertin, présidente du département, se disant "tellement fière d’elle et de son parcours. Un beau symbole d'une France multicolore et fière de sa diversité".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Pas de « Baby boom » après le premier confinement : la natalité en chute libre en France

Au printemps 2020, les romantiques pronostiquaient un "baby-boom" dans la foulée du premier confinement national. Ces longues journées passées sous le même toit n’allaient-elles pas rapprocher les cœurs et les corps, stimulant les désirs d’enfants ? Un an plus tard, les faits donnent plutôt raison aux pessimistes : la natalité est en chute libre en France, sur fond de morosité ambiante, selon les données publiées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), jeudi 25 février.

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

143 affiches contre les violences sexistes et sexuelles exposées au tribunal de Besançon 

Le parquet de Besançon accueille une exposition inédite ce mois de février 2021. Des élèves de collèges, lycées et post bac de l'académie de Besançon ont réalisé des affiches dans le cadre du concours pour la prévention contre les violences sexistes et sexuelles. Les lauréats seront récompensés le 8 mars prochain. 
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.63
ciel dégagé
le 28/02 à 12h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
47 %

Sondage