Alerte Témoin

Mobilisation pour Siva, le vendeur de roses de Besançon

Publié le 08/03/2012 - 12:17
Mis à jour le 08/03/2012 - 12:18

Indien sans papier, Sivakumar Sivasankaran a été arrêté mardi dans un jardin public de Belfort. Placé en centre de rétention de Gepolsheim près de Strasbourg, il a fait l’objet d’une cinquième obligation de quitter le territoire. A Besançon, plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis à l’appel de RESF (réseau éducation sans frontières) devant la préfecture mardi en fin de journée. Deux autres manifestations sont organisées vendredi et samedi. 

Sivakumar Sivasankaran est le vendeur de roses dans les restaurants de Besançon. En France depuis 2 000 et marié à une française, cet ingénieur indien est avait refusé de quitter la France en juin 2010 , «il était même allé jusque’à avaler du shampooing pour ne pas prendre l’avion. Il avait finalement pu regagner Besançon, où il vivait caché depuis» explique le journal Le Pays. 

Siva a travaillé en qualité d’ingénieur informatique à Belfort et comme technicien à Baume-les-Dames. Pour le réseau éducation sans frontières. «Cela s'apparente plus à de l'acharnement que personne ne peut vraiment comprendre. La mobilisation s'est immédiatement ré-activée sur les réseaux sociaux facebook et Twitter».

RESF appelle à deux nouveaux rassemblements pour «exiger» la libération et la régularisation de Siva vendredi 9 mars à 17h30 devant la préfecture de Besançon et à un cercle du silence, place de la révolution à Besançon, le samedi 10 mars à 15h.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Une mobilisation aujourd’hui à Besançon pour la « régularisation de tous »

L'assemblée locale des États Généraux des Migrations participe à une convergence nationale des appels en soutien à tous les sans papiers, soit une campagne nationale pour « l’égalité des droits et la régularisation de toutes et tous ! ». Un rassemblement aura lieu à Besançon le 20 juin à 15h place de la Révolution à Besançon.

Un fonds d’urgence de 270.000€ contre la précarité étudiante mis en place en Bourgogne-Franche-Comté

Dans le contexte de la crise sanitaire, de la fermeture des établissements et de la mise en place du confinement, les étudiant·e·s ont été confronté·e·s à de nombreuses difficultés : isolement, difficultés financières accrues suite notamment à l’annulation de stages rémunérés ou à la perte d’un job, au manque de matériel informatique ou à des problèmes d’accès à internet...Face à cette situation, la Région Bourgogne Franche-Comté et le Crous s'associent pour créer un fonds d'aide aux étudiants, selon un communiqué du 10 juin 2020.

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.15
    légère pluie
    le 02/07 à 12h00
    Vent
    3.46 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    86 %

    Sondage