Franche-Comté : la Fédération nationale des associations d’usagers des transports demande un soutien régional

Publié le 17/04/2023 - 14:01
Mis à jour le 21/04/2023 - 09:25

Dans un communiqué de presse daté du lundi 17 avril, la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT BFC) appelle à l'engagement de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour répondre aux besoins en termes de mobilité.

Selon les membres de la FNAUT BFC, “l’augmentation de la tarification des abonnements TER (5%) et des billets occasionnels TER au 1er avril impacte durement les usagers qui connaissent aussi depuis le début du conflit social un service dégradé”. Afin de compenser cette diminution de l'offre de service aux abonnés, les membres souhaitent que la Région sollicite la SNCF pour un geste commercial. "Les régions AURA et Grand Est ont dernièrement fait une demande identique", avaient précisé ces derniers.

Augmentation des offres et des services des lignes de la région

À moyen terme, la FNAUT BFC souhaite que la renégociation de la convention TER inclut l’augmentation des offres et des services sur l'ensemble des lignes ferroviaires et routières de la région. L’occasion d’améliorer l’accès aux régions limitrophes mais aussi de desservir les territoires denses avec la création de haltes ferroviaires. 

Les négociations entre l’État et la région pour le volet mobilité du contrat de plan Etat Région (CPER) sont en cours dans un contexte de transition. Selon eux, “ce CPER doit permettre en priorité et pour leur pérennité, la régénération des infrastructures ferroviaires existantes fragiles comme les lignes Epinal Lure, Paray-le-Monial Moulins, Saint Claude Andelot ou Autun Etang-sur-Arroux”.

Un appel urgent à un nouveau programme de mise en accessibilité de gares

Alors que le premier programme de mise en accessibilité de gares s’achève, sauf pour Chalon, Mâcon et Nevers, il est urgent d’en établir un nouveau concernant, entre autres, Frasne, Laroche-Migennes, Mouchard, des gares de correspondances qui imposent des changements de train pour des voyageurs à longue distance, à mobilité réduite ou souvent encombrés de lourds bagages”, a indiqué la FNAUT BFC.

Selon les membres de la FNAUT BFC, “la mobilité pour tous doit se décider dans les bassins de mobilité et leurs comités de partenaires auxquels les usagers doivent être invités à participer”. Par ailleurs, elle rappelle son opposition aux fermetures de guichets (Besançon-Mouillère, Is-sur-Tille, Nuits Saint Georges, Louhans..), car la billettique et la numérisation de l'information ne sont pas accessibles à tous.

Info +

La Fédération nationale des associations d'usagers des transports est un groupe de défense d'intérêts fédérant près de 160 associations nationales et locales.



1 Commentaire

Toujours la même question : quand pourra-t-on aller de Morre à Besançon pour un prix normal ? Aujourd'hui, hors abonnement, c'est 5 € pour 4 km ! Je pourrais et j'aimerais bien parfois laisser ma voiture chez moi, mais avec un tarif aussi dissuasif c'est hors de question : 10 € par personne l'aller-retour !
Publié le 23 avril 2023 à 08h32 par grlulu • Membre

Un commentaire

  • grlulu dit :

    Toujours la même question : quand pourra-t-on aller de Morre à Besançon pour un prix normal ? Aujourd’hui, hors abonnement, c’est 5 € pour 4 km ! Je pourrais et j’aimerais bien parfois laisser ma voiture chez moi, mais avec un tarif aussi dissuasif c’est hors de question : 10 € par personne l’aller-retour !

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Neutralisations de voies et fermetures de nuit, les Mercureaux bientôt impactés par des travaux…

Du lundi 15 avril au vendredi 14 juin 2024, la Direction interdépartementale des Routes Est (DIR Est), pour le compte de l’État, va procéder au remplacement des caméras DAI (détection automatique d’incident) qui équipent les tunnels de la RN57-Voie des Mercureaux à hauteur de Besançon (25). Ces travaux entraîneront des neutralisations de voies et des fermetures de la voie des Mercureaux dans un ou deux sens de circulation selon les phases de travaux.

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Cluse-et-Mijoux : la route dans le sens France-Suisse sera fermée pendant plus de trois mois

Coût total : 3,8 M€ HT • Des travaux seront entrepris à partir du 13 mai 2024 afin de rénover le réseau d'eau potable. Ces derniers engageront donc la neutralisation d’une voie dans le sens France-Suisse au niveau de la Cluse-et-Mijoux… (et les deux voies du 24 juin au 14 juillet). Pour rappel, une pétition avait été lancée afin de demander notamment à ce que les travaux soient effectués de nuit. Une solution "impossible sur la partie terrassement", nous précise-t-on.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.46
nuageux
le 24/04 à 6h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
88 %