Alerte Témoin

Découvrez les foulards made de Magali, créatrice franc-comtoise...

Publié le 23/03/2020 - 14:46
Mis à jour le 27/03/2020 - 11:40

Magali Pagnier, créatrice de foulards franc-comtoise, dessine puis fait imprimer ses créations pour en faire des foulards uniques et aux doux noms...

C'est en s'inspirant de son amie qui appelle toutes les personnes qu'elle aime "mon coco" que la créatrice originaire du Haut-Doubs Magali Pagnier a imaginé sa collection de foulards. Appelée "Fine fleur" cette collection est composée de foulards qui ont des petits noms comme "mon coco", "ma douce", "mon trésor" et "mon soleil". Ils sont imprimés à Lyon sur un tissus composé de 70% de laine et 30% de soie et existent en différents formats : du classique carré au rectangulaire, nus ou avec des chouchous et des rubans à nouer.

Pour développer sa marque, la créatrice a choisi de vendre ses foulards en ligne avec un système de pré-commande. "Ce procédé permet de fabriquer en série limitée uniquement la quantité nécessaire", précise Magali Pagnier.

A propos de la créatrice de foulards

Diplômée d'un master de directrice artistique, c'est après avoir fait imprimer un de ses dessins sur du tissus pour l'offrir à sa maman que Magali décide de lancer sa marque : Le Haut du Pagnier. Elle lance sa première collection illustrée d'expressions japonaises, remportant un franc succès grâce au financement participatif. "Ce sont plus de 130 foulards vendus partout en France et depuis, plusieurs pièces uniques ont créées sur mesure et vendues jusqu'au Canada et aux États Unis !", précise Magali.

(Communiqué Sophie Pagnier - Le Haut du Pagnier)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tourisme et restauration : des députés inquiets. Danielle Brulebois s’alarme des annulations « en cascade » dans le Jura

Plusieurs députés ont plaidé mardi soir pour une réouverture rapide des bars et restaurants, et plus généralement pour une relance du tourisme, des secteurs à "sauver" selon eux dans la crise du coronavirus. La députée LREM du Jura Danielle Brulebois s'inquiète des annulations des réservations en raison du classement rouge de son département. Elle  réclame "une carte départementalisée" et non régionale.

Pas de prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour les marchés publics et privés : « Les Travaux Publics voient rouge ! » (Vincent Martin)

coup de gueule • Le Président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté estime que l'ordonnance du 13 mai 2020, ne prenant pas en compte la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans le calcul des délais entourant les marchés publics et privés, est un nouveau coup dur pour les Travaux publics.

Coronavirus : premier week-end déconfiné en vue

Au terme de la première semaine d'un déconfinement progressif et compliqué, les Français, appelés à réserver leurs vacances d'été pour secourir un secteur sinistré, vont pour la première fois depuis deux mois pouvoir partir en week-end --mais en restant à moins de 100 km de chez eux.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.9
ciel dégagé
le 25/05 à 21h00
Vent
2.77 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
54 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune