Découvrez les foulards made de Magali, créatrice franc-comtoise...

Publié le 23/03/2020 - 14:46
Mis à jour le 27/03/2020 - 11:40

Magali Pagnier, créatrice de foulards franc-comtoise, dessine puis fait imprimer ses créations pour en faire des foulards uniques et aux doux noms…

C'est en s'inspirant de son amie qui appelle toutes les personnes qu'elle aime "mon coco" que la créatrice originaire du Haut-Doubs Magali Pagnier a imaginé sa collection de foulards. Appelée "Fine fleur" cette collection est composée de foulards qui ont des petits noms comme "mon coco", "ma douce", "mon trésor" et "mon soleil". Ils sont imprimés à Lyon sur un tissus composé de 70% de laine et 30% de soie et existent en différents formats : du classique carré au rectangulaire, nus ou avec des chouchous et des rubans à nouer.

Pour développer sa marque, la créatrice a choisi de vendre ses foulards en ligne avec un système de pré-commande. "Ce procédé permet de fabriquer en série limitée uniquement la quantité nécessaire", précise Magali Pagnier.

A propos de la créatrice de foulards

Diplômée d'un master de directrice artistique, c'est après avoir fait imprimer un de ses dessins sur du tissus pour l'offrir à sa maman que Magali décide de lancer sa marque : Le Haut du Pagnier. Elle lance sa première collection illustrée d'expressions japonaises, remportant un franc succès grâce au financement participatif. "Ce sont plus de 130 foulards vendus partout en France et depuis, plusieurs pièces uniques ont créées sur mesure et vendues jusqu'au Canada et aux États Unis !", précise Magali.

(Communiqué Sophie Pagnier - Le Haut du Pagnier)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.71
couvert
le 01/02 à 9h00
Vent
3.42 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
93 %