Mon réveillon "Mode d'Emploi" ou comment réveillonner en sécurité…

Publié le 31/12/2019 - 11:44
Mis à jour le 31/12/2019 - 11:44

La sécurité routière a lancé une nouvelle campagne afin de sensibiliser les usagers de la route en ce soir de la Saint Sylvestre…

 ©
©

[Réveillon du Nouvel An: attention, danger sur les routes]

Le réveillon du 31 décembre "est souvent une soirée festive un peu trop arrosée", déplore la gendarmerie de la Haute-Saône. Pour sensibiliser le plus grand nombre au risque d'accidents de la route, la Sécurité routière a lancé une campagne de prévention.

"Retenir le conducteur qui a bu, c'est le message de la nouvelle campagne de la Sécurité routière. La nuit du Nouvel An, neuf Français sur dix prévoient de consommer de l'alcool", est-il précisé.

Mode d'emploi du réveillon de la Saint Sylvestre :

  • Désigner un Sam : si vous ne savez pas comment choisir, faites un tirage au sort (courte paille, dés…) et entendez vous sur une heure de retour Choisir le covoiturage : inscrivez-vous sur un site de co-voiturage
  • Rentrer avec un pro : réserver un taxi ou VTC à l'avance, contacter un taxi avec des applications)
  • Dormir sur place : si vous n'avez pas réservé d'hôtel ou ne pouvez dormir chez quelqu'un, il est recommandé de dormir quelques heures dans votre voiture (pensez à prendre un duvet et des vêtements chauds).
  • Si une personne n'est pas en état de conduire, retenez-la. En cas de doute sur son état de santé appelez les secours (18 pompiers et 15 Samu).

Retrouvez le mode d'emploi complet ici : https://www.bienrentrer.fr/

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Bruit ferroviaire : la SNCF et l’État ont établi un vaste programme de résorption

Afin d’améliorer la situation des riverains concernés par le bruit ferroviaire, un vaste programme de résorption des points noirs a été engagé par SNCF Réseau et les services de l’État. Ensemble, ils ont recensé les actions à mener en Bourgogne-Franche-Comté et établi un programme d’opérations.

Grand Besançon : un manque de chauffeurs pour les transports périurbains

Face aux difficultés de recrutement de conducteurs et à la reprise de l’épidémie de Covid, les entreprises de transport qui assurent les services Ginko dans les communes périurbaines de Grand Besançon Métropole se trouvent aujourd’hui en difficulté pour réaliser certains circuits, ce qui impacte la qualité du service de transport, a-t-on appris ce vendredi 16 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.11
nuageux
le 04/10 à 3h00
Vent
0.96 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %

Sondage