Mortalités piscicoles dans le Doubs franco-suisse : une situation précoce inquiétante

Publié le 10/12/2022 - 12:24
Mis à jour le 10/12/2022 - 09:59

Une mortalité importante est actuellement observée au niveau de la rivière du Doubs franco-suisse, indique la préfecture du Doubs dans un communiqué du 9 décembre 2022. Les représentants des pêcheurs et les gardes du secteur constatent des poissons malades, atteints de la maladie de saprolégniose, causée par un champignon, qui occasionnent des taches blanches sur leur corps. 

illustration  © Roman
illustration © Roman

Les mortalités sont généralement observées au printemps à l’issue des périodes de frai où le poisson est plus vulnérable.

Jean-François Colombet, préfet du Doubs, observe cette situation avec attention. Il rappelle les objectifs pris par l’État et par l’ensemble des signataires du plan rivières karstiques 2022- 2027, signé le 21 septembre 2022 à Bians-les-Usiers : 

  • Réduire les pollutions diffuses ;
  • Réduire les pollutions par les toxiques ;
  • Réduire les pollutions ponctuelles ;
  • Maîtriser les prélèvements en eau ;
  • Accentuer l’effet des actions de réduction des pollutions et favorisant la recharge des nappes en agissant sur tous les leviers : morphologie, continuité, préservation des zones humides... ;
  • Mieux connaître pour agir, et mieux communiquer.

La situation du Doubs franco-suisse fait également l’objet d’échanges internationaux, dans le cadre de la commission mixte de la pêche et des milieux aquatiques dans le Doubs franco-suisse et de ses instances et groupes de travail annexes. Dans ce cadre, un rapport de synthèse de l’état des lieux du Doubs a été travaillé dans ces instances, et permet de partager l’état de la situation du Doubs franco-suisse avec les associations environnementales afin de conforter les axes de travail dégagés pour améliorer la qualité des eaux du Doubs franco-suisse.

"L’été exceptionnellement chaud et sec a probablement contribué à favoriser le développement précoce de cette maladie", explique la préfecture. "Pour autant, cette situation doit être prise avec sérieux et rappelle à chacun l’importance de préserver notre environnement. Elle conforte la nécessité d’avoir une approche globale et systémique, intégrant l’ensemble des activités, afin de réduire les pratiques néfastes à l’encontre de la qualité des eaux."

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.44
légère pluie
le 13/07 à 09h00
Vent
2.17 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
79 %