Moto, scooter : rappel des équipements obligatoires et adaptés

Publié le 07/05/2021 - 14:35
Mis à jour le 11/05/2021 - 17:21

Avec l'arrivée des beaux jours (oui, on y croit), le préfet du Doubs souhaite appeler ce mois de mai 2021 à la vigilance des conducteurs de deux roues motorisés.

"Les motards ne représentent que 2 % des usagers de la route et sont souvent, du fait de leur vulnérabilité, très gravement blessés lors d’une simple chute sans rencontrer d’obstacles", souligne la Préfecture du Doubs. 

Il apparaît important de rappeler l’importance des équipements adaptés à la conduite d’un deux roues motorisé. En effet, les équipements de protection individuelle (blouson, gants, pantalon, chaussures, casque) permettent de diminuer les lésions, les brûlures et les abrasions cutanées ou musculaires en cas de chute. 

Bien s’équiper de la tête aux pieds, c’est : 

Se munir d’un casque intégral, conforme aux normes en vigueur. Ce type de casque est préférable au casque « jet », car lui seul permet d’atténuer les blessures au visage, au menton et à la mâchoire inférieure. Il doit être adapté à la taille du visage et correctement attaché. Le casque doit être changé en cas de choc et idéalement tous les 5 ans, 

S’équiper d’une veste ou d’un blouson en matière kevlar ou cuir, qui assure une protection bien meilleure qu’un blouson en tissu léger avec en complément un gilet airbag qui assure une meilleure protection des organes vitaux,  Se munir de gants épais (conformes aux normes CE), quelle que soit la saison, couvrant les mains intégralement et renforcés aux articulations, 

Choisir un pantalon (en matière kevlar, cuir ou renforcé) équipé de protections homologuées aux hanches, genoux et tibias, 

S’équiper de bottes avec renforts, qui couvrent tout le pied, la cheville et le bas du tibia. 

En tout état de cause, il convient de s’équiper uniquement de produits marqués aux normes CE. 

"Les équipements de protection doivent également permettre une meilleure détectabilité de la part des autres usagers. Il est donc vivement conseillé de porter des vêtements adaptés munis d’éléments rétro-réfléchissants ou fluorescents, et notamment la nuit ou en cas de fortes pluies. Il faut inclure les dépenses liées aux équipements au moment d’envisager l’achat d’un véhicule, au même titre que la formation, l’assurance et l’entretien. Les équipements de protection individuelle ne sont pas des options ni pour le conducteur ou la conductrice, ni pour son passager ou sa passagère, mais des accessoires indispensables pour votre sécurité", explique le Préfet du Doubs. 

Quelle amende si on ne respecte pas les équipements ?

Il faut différencier les équipements obligatoires et ceux dits "adaptés". Quand l'un soumet à une amende en cas de non-respect, l'autre est une forte incitation pour assurer la sécurité. 

Sont obligatoires : 

Le casque : en cas de non-respect r cette obligation est puni par un retrait de 3 points du permis et une amende pouvant aller jusqu'à 750 €. En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 135 €.L'immobilisation et la mise en fourrière du véhicule peuvent être ordonnées.

Les gants : Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu'à 450 €. En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 68 €. Le conducteur risque également le retrait d'un point sur son permis de conduire. L'immobilisation et la mise en fourrière du véhicule peuvent être ordonnées.

Gilet de haute visibilité  : Lorsque vous conduisez un 2 ou 3 roues à moteur ou un quadricycle à moteur non carrossé, vous devez avoir un gilet de haute visibilité sur vous ou dans un rangement de votre véhicule. Le gilet doit être homologué avec un marquage CE apposé dessus. Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu'à 38 €. En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 11 €. À la suite d'un arrêt d'urgence, vous devez revêtir un gilet de haute visibilité si vous êtes amené à quitter votre véhicule immobilisé sur la chaussée ou ses abords. Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu'à 750 €. En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 135 €. L'immobilisation et la mise en fourrière du véhicule peuvent être ordonnées.

Eclairage : Tout 2 ou 3 roues motorisées ou quadricycle à moteur doit être équipé des feux suivants :

  • Feux de route
  • Feux de croisement
  • Feux de position arrière
  • Feux stop

Ils doivent être en état de fonctionner durant la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante. Ne pas respecter cette obligation est puni par une amende pouvant aller jusqu'à 450 €. En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 68 €. L'immobilisation et la mise en fourrière du véhicule peuvent être ordonnées.

Sont appelés ""équipements adaptés":

  • un blouson, un pantalon et des chaussures homologuées (voir ici) 

"Mais si un équipement optimal réduit les risques, il ne les supprime pas totalement. Il convient donc de maîtriser sa vitesse, car plus l’impact est faible, plus l’équipement sera efficace", conclut la Préfecture.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Pont de Velotte : dernière ligne droite avant la réouverture

Six mois après son lancement, l’important chantier de réfection et de sécurisation du Pont Velotte touche à sa fin. Les travaux d’achèvement ont commencé ce lundi 14 juin 2021. "Ils se poursuivront pour une durée maximale de deux semaines", indique Grand Besançon Métropole. Un seul sens de circulation sera fermé : le sens sortant (côté aval du pont).

La Bourgogne-Franche-Comté veut vous faire aimer à nouveau le train

Des offres pour l'été • La crise sanitaire a considérablement impacté  la fréquentation des trains et notamment celle des TER. Pour redonner l'envie aux voyageurs de prendre le train, la Région et SNCF TER ont décidé de mener plusieurs actions :  des milliers de petits prix dans tous les TER, un "Pass estival France entière" pour les jeunes et la promotion des destinations touristiques en France

Appel à projets pour l’environnement de SNCF : inscriptions jusqu’au 25 juin

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.61
légère pluie
le 23/06 à 18h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
87 %

Sondage