‘National ou re?gional, le plan biodiversite? est vital pour l’avenir’ selon la FNE Bourgogne Franche-Comté

Publié le 21/05/2018 - 16:57
Mis à jour le 21/05/2018 - 16:58

En mars 2018, Nicolas Hulot demandait aux parlementaires un "sursaut d’indignation" pour la préservation de la biodiversité en danger. Leur silence lui a re?pondu. Pour autant, est-ce que tout le monde s’en fiche ?  De nombreuses associations et scientifiques sont mobilise?s au quotidien pour faire prendre conscience qu’il s’agit d’un enjeu crucial pour l’avenir de l’humanite?... Et donc pour la Bourgogne Franche Comte? comme le souligne France nature environnement Bourgogne Franche-Comté dans un communiqué du 19 mai 2018.

PUBLICITÉ

Les sonnettes d’alarme, les alertes diffuse?es par les me?dias, ont contribue? a? faire e?voluer les mentalite?s. Pas suffisamment pour France nature environnement Bourgogne Franche-Comté. Le dernier rapport de la Plateforme gouvernementale sur la biodiversite?, les indicateurs de l’Observatoire national montrent que la sixie?me extinction massive des espe?ces passe par la France tout comme elle se?vit sur la plane?te.

« Notre pays, comme notre Re?gion, doivent s’engager re?solument dans une reconque?te de la biodiversite?. Mais ce dossier urgent ne de?pend pas que des ministe?res : il doit devenir celui des citoyens, des collectivite?s » souligne l’association régionale.

Les re?gions ont de?sormais compe?tence a? agir

Elles peuvent le faire au travers d’actions concre?tes et des outils dont elles disposent (Agence re?gionale, Trame verte et bleue…) précise l’association. France Nature Environnement Bourgogne Franche-Comte?, qui y a largement participe?, e?met quelques propositions :

  • L’argent public ne doit plus financer l’e?rosion de la biodiversite? (ame?nagement du territoire, agriculture industrielle, tourisme…)
  • La Re?gion dispose d’attributions et de compe?tences lui permettant d’intervenir dans les domaines de la culture, de l’enseignement, de la formation. Elle dispose d’un re?seau exceptionnel d’associations dont il suffit d’ame?liorer la reconnaissance.
  • La Re?gion dispose de moyens juridiques et financiers pour permettre a? la future agence re?gionale de la biodiversite? d’exercer en priorite? des actions de recherche pour ame?liorer la connaissance (climat…) et mener des inventaires – atlas communaux, valle?es, ensembles forestiers etc) – en relation avec le Conseil scientifique du patrimoine naturel.

Le monde associatif peut tenir un ro?le de?terminant

France Nature Environnement Bourgogne Franche-Comte? est « plus que jamais de?termine?e a? prendre sa part de l’engagement ne?cessaire : elle l’a de?montre? ces dernie?res anne?es et depuis ses compe?tences e?largies ». Pour Pascal Blain, pre?sident de la fe?de?ration re?gionale des associations de protection de la nature, « le monde associatif aura un ro?le de?terminant pour catalyser les e?nergies et faire e?clore des applications concre?tes ».

Le futur plan national en faveur de la biodiversite? doit constituer le point de de?part d’un nouvel engagement fort de l’ensemble de la socie?te?, et en premier lieu de l’E?tat. La FNE Bourgogne Franche-Comté se demande si le gouvernement « aura ce sursaut d’indignation face a? l’e?rosion de la biodiversite? ? Est-il enfin pre?t a? passer a? l’action ? »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une vague de neige en Franche-Comté

Une vague de neige en Franche-Comté

Avec la chute des températures ce samedi 4 mai 2019, une vague de neige a déferlé sur la Franche-Comté. Si à Besançon et ses environs c'est une fine couche qui a recouvert les arbres, dans le Haut-Doubs, de véritables tempêtes ont repeint le paysage en blanc.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.55
couvert
le 25/05 à 0h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1015.65 hPa
Humidité
95 %

Sondage