Alerte Témoin

 Un nouveau directeur général des services du Département du Doubs

Publié le 11/07/2018 - 16:48
Mis à jour le 11/07/2018 - 16:51

Annoncé à l’occasion de l’assemblée départementale du 26 juin dernier par Christine Bouquin, présidente du Département, Philippe Jamet a pris ses fonctions de directeur général des services au début du mois de juillet 2018, succédant à Gilles Da Costa qui a rejoint la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Philippe Jamet © Département du Doubs
Philippe Jamet © Département du Doubs

 "Après une phase de transformation des collectivités, en termes de compétences, de financements, de renouvellement démocratique, nous sommes dans une phase de stabilisation et d’ouverture aux partenaires et entre les services … À plusieurs, nous pouvons faire plus et mieux et démontrer que les Départements sont indispensables par leur proximité avec les élus locaux et la population !", a-t-il précisé.

Âgé de 60 ans, marié et père de deux filles, Philippe Jamet exerçait les mêmes fonctions depuis 2015 au Département du Haut-Rhin. Il connaissait bien cette institution puisqu’il y avait accompli une belle partie de sa carrière, de 1984 à 2005.

Entre 2005 et 2015, ce titulaire d’un DEA de droit public a exploré d’autres facettes de la fonction publique. Il a notamment été sous-préfet et secrétaire général de préfecture

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.61
    ciel dégagé
    le 09/08 à 6h00
    Vent
    0.67 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    77 %

    Sondage