Un nouveau directeur général des services du Département du Doubs

Publié le 11/07/2018 - 16:48
Mis à jour le 11/07/2018 - 16:51

Annoncé à l’occasion de l’assemblée départementale du 26 juin dernier par Christine Bouquin, présidente du Département, Philippe Jamet a pris ses fonctions de directeur général des services au début du mois de juillet 2018, succédant à Gilles Da Costa qui a rejoint la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Philippe Jamet © Département du Doubs
Philippe Jamet © Département du Doubs
PUBLICITÉ

 « Après une phase de transformation des collectivités, en termes de compétences, de financements, de renouvellement démocratique, nous sommes dans une phase de stabilisation et d’ouverture aux partenaires et entre les services … À plusieurs, nous pouvons faire plus et mieux et démontrer que les Départements sont indispensables par leur proximité avec les élus locaux et la population ! », a-t-il précisé.

Âgé de 60 ans, marié et père de deux filles, Philippe Jamet exerçait les mêmes fonctions depuis 2015 au Département du Haut-Rhin. Il connaissait bien cette institution puisqu’il y avait accompli une belle partie de sa carrière, de 1984 à 2005.

Entre 2005 et 2015, ce titulaire d’un DEA de droit public a exploré d’autres facettes de la fonction publique. Il a notamment été sous-préfet et secrétaire général de préfecture

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

La gendarmerie du Jura rappelle, cet été 2019, l'existence de l'application "Gendloc" qui permet au secours de retrouver plus facilement les personnes égarées dans les milieux montagneux. Des conseils qui prennent encore plus de sens à la suite du décès du randonneur français Simon Gautier en Italie et dont le corps a été retrouvé neuf jours après son appel reçu par les secours... 

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.04
ciel dégagé
le 26/08 à 9h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1018.51 hPa
Humidité
53 %

Sondage