Nouvelle interpellation de Frédéric Vuillaume à Dijon : Force ouvrière dénonce "une atteinte à la libre expression du droit syndical"

Publié le 22/12/2020 - 11:43
Mis à jour le 22/12/2020 - 10:40

Dans un communiqué du 21 décembre 2020, le syndicat Force ouvrière de Franche-Comté condamne l’interpellation « musclée » et la garde à vue « abusive de 45 heures » de son secrétaire général Frédéric Vuillaume à l’issue d’une manifestation le 5 décembre à Dijon.

Manifestation le 17 décembre 2019 ©Hélène Loget ©
Manifestation le 17 décembre 2019 ©Hélène Loget ©

FO explique que, "Monsieur Vuillaume est la cible d'un acharnement répressif policier quasiment inédit même lorsqu'il manifeste sous les couleurs de notre syndicat au titre de son mandat syndical" depuis le début du mouvement des Gilets jaunes il y a 2 ans. En ajoutant qu’"Amnesty International l'a même dénoncé dans son dernier rapport sur le droit de manifester en France." Le syndicat dénonce "ces dérives policières portant atteinte à nos libertés et notamment à celle liée à la libre expression du droit syndical."

En 2 ans, Frédéric Vuillaume a été placé en garde à vue à sept reprises, s'est fait perquisitionné une fois, vécu trois procès. Un quatrième procès l'attend en mai 2021 suite à sa dernière garde à vue. "Et tout cela sous prétexte d'avoir enfreint les règles encadrant le droit de manifester", précise FO.

Le syndicat se permet d'effectuer un parallèle entre deux évènements à Dijon qui se sont déroulés ces derniers mois :

  • "5 décembre 2020, manifestation pacifique déclarée et soutenue par différents partis politiques et syndicaux : 8 interpellations dont celle de notre secrétaire général Frédéric Vuillaume au motif de non-dispersion après les sommations ;
  • 15 juin 2020, expédition punitive de 200 Tchétchènes à Dijon au vu et au su des autorités : 0 interpellation."
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.72
ciel dégagé
le 13/06 à 3h00
Vent
0.58 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %