Numérique : 1 emploi sur 5 est occupé par une femme en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 11/03/2023 - 14:30
Mis à jour le 10/03/2023 - 13:59

Selon une étude publiée par l'Insee Bourgogne-Franche-Comté en mars 2023, les femmes seraient minoritaires à exercer dans le numérique en Bourgogne-Franche-Comté. Dans ces métiers, elles occupaient 19 % des emplois en 2019. 

Peu de professionnels du numérique en Bourgogne-Franche-Comte?

9250 personnes exercent une profession numérique en 2019 en Bourgogne-Franche-Comté, soit 0,9 % des actifs occupés de la région, contre 2,2 % en moyenne en France métropolitaine. Ainsi, la Bourgogne-Franche-Comté se place à l’avant-dernier rang des treize régions de l’Hexagone, juste devant la Corse mais loin derrière l’Île-de-France (4,4 %). Ce positionnement est en partie lié aux spécificités du tissu économique régional, moins tourné vers les services, et davantage vers les activités industrielles. En outre, entre 2013 et 2019, le nombre d’emplois numériques est resté stable dans la région alors qu’il progresse de 1 1 % en France métropolitaine.

Un emploi numérique sur cinq est occupé par une femme

Dans la région, les femmes sont relativement peu nombreuses dans les professions numériques (19 %) alors qu’elles représentent 49 % des personnes en emploi. Ce faible taux de féminisation tient notamment aux stéréotypes persistants sur les métiers du numérique, vers lesquels les hommes s’orientent ou sont davantage orientés durant leur formation.

Comme pour les hommes, le métier le plus exercé par les femmes est celui « d’ingénieur et cadre d’étude, recherche et développement en informatique ». Les femmes ne représentent toutefois que 18 % des effectifs de cette profession. Deux métiers sont un peu plus féminisés, celui d’employé et opérateur d’exploitation et celui de technicien d’étude et de développement informatique. À elles seules, ces deux professions rassemblent près de 40 % des femmes exerçant une profession numérique.

Quatre femmes exerçant une profession numérique sur dix sont des cadres

Les professionnels numériques sont de plus en plus qualifiés. Le nombre d’employés et de professions intermédiaires a diminué au profit des cadres. Ainsi, les professions numériques comptent davantage de cadres qu’en moyenne dans l’économie régionale, 43 % contre 11 %.

Ce constat est beaucoup plus marqué pour les femmes. Elles exercent de plus en plus de professions numériques très qualifiées. Entre 2013 et 2019, parmi les métiers numériques, le nombre d’emplois de cadres a augmenté autant pour les femmes que pour les hommes (environ 200 de plus), ce qui traduit une relative parité dans le recrutement de nouveaux cadres. Les femmes sont alors de plus en plus souvent à ce niveau de responsabilité (40 %), mais encore un peu moins que leurs homologues masculins (44 %).

Du fait notamment de cette plus forte présence de cadres, les métiers numériques ont des niveaux de rémunération supérieurs à l’ensemble des métiers de l’économie régionale. Le salaire horaire net moyen s'élève à 17,1 euros contre 14,1 euros en moyenne dans les autres secteurs. De même, l'écart de salaire entre les femmes et les hommes est moins prononcé, 1,8 euro contre 2,2 euros.

Les femmes de la profession sont relativement âgées

Les professionnels numériques sont plus âgés que l’ensemble des actifs de la région. C’est particulièrement le cas pour les femmes, 58 % ont 40 ans ou plus contre 50 % en moyenne dans l’économie régionale. Dans ces métiers et en comparaison, seuls 46 % des hommes ont 40 ans ou plus.

Les personnes occupant une profession numérique sont moins souvent à temps partiel qu’en moyenne, notamment les femmes. Deux sur dix travaillent à temps réduit contre près de trois sur dix pour l’ensemble des actives.

Les métiers numériques s’exercent majoritairement hors du secteur nume?rique

57 % des professions numériques sont exercées dans des entreprises dont l’activité principale ne relève pas des fonctions digitales. Il s’agit par exemple de postes de responsables informatique dans des entreprises. Les femmes y sont davantage représentées qu’au sein du secteur numérique (21 % contre 17 %).

Néanmoins, les femmes ayant un métier numérique dans l’économie numérique sont plus souvent ingénieures et cadres, plus encore que les hommes. Elles sont également moins à temps partiel et un peu plus jeunes que celles qui occupent un métier numérique en dehors de l’économie numérique.

Enfin, entre 2013 et 2019, au sein du secteur numérique, l’emploi des hommes a diminué alors que celui des femmes a, au contraire, fortement augmenté.

Ainsi, les femmes, si elles restent encore largement minoritaires, tendent à être de plus en plus présentes à exercer un métier numérique dans le secteur numérique.

Source : Aline Branche-Seigeot (Insee)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.97
pluie modérée
le 22/02 à 21h00
Vent
8.17 m/s
Pression
997 hPa
Humidité
83 %