Olympiades des métiers : 27 jeunes représenteront la Franche-Comté

Publié le 28/01/2015 - 12:06
Mis à jour le 28/01/2015 - 17:42

Ils étaient 300 inscrits. Seuls les meilleurs ont été sélectionnés lors des épreuves organisées en région, pour participer à la finale nationale et peut-être intégrer l'équipe de France. Ils présenteront leur savoir-faire dans leur discipline : coiffure, ébénisterie, cuisine...

Du 29 au 31 janvier, à Strasbourg

PUBLICITÉ

Tous sont unis par une passion commune autour de leur métier et par l’envie de confronter leur savoir-faire. Car l’objectif de ces Olympiades est bien de valoriser les métiers et l’enseignement professionnel. C’est le Comité français des olympiades des métiers (COFOM) – Worksills France qui les organise. Elle s’adresse aux jeunes de 22 ans maximum l’année du concours, quel que soit leur statut : étudiant, lycéen, apprenti, salarié…

En région, les Olympiades sont organisées avec le soutiend e divers partenaires : Région et Etat, principaux financeurs, mais aussi branches professionnelles, établissements de formation, Efigip et Rotary club de Besançon. Les sélections régionales se sont déroulées du 13 mars au 15 mai dans 21 établissements locaux.

Dylan, 20 ans et déjà co-gérant d’une entreprise

Certains ont du réaliser leur travail durant 8 à 16 heures de compétition, comme Dylan Ernwein, apprenti chez Courbet à Besançon. Il a conçu une forêt noire destructurée qu’il présentera à nouveau lors de la finale nationale. « Il faut retrouver tous les élements du gâteau original éclatés dans l’assiette. »

Une dizaine d’autres candidats venus de toute la France seront opposés à lui. Il compte bien sur « l’esprit d’équipe de la Franche-Comté pour l’emporter. » À tout juste 20 ans, il peut également se targuer de diriger son entreprise. La PME familiale lui a été cédé par son père. Basée à Seloncourt, le traiteur Ernwein propose d’organiser des repas de mariage, d’associations…

800 candidats représentent 50 métiers

Autre parcours, autre ambition. La jurassienne Leslie Lorenzi, en dernière année de brevet professionnel au salon de coiffure Michel Delgrande à Lons-le-Saunier, se dit « ravie » d’avoir été sélectionnée. C’est sa collègue qui avait déjà participé aux Olympiades qui l’a poussé à s’inscrire. Un choix qu’elle ne regrette pas. « Je fais des choses que je ne fais pas au salon ».

Leslie espère d’ailleurs passer l’étape nationale pour intégrer l’équipe de France et participer ensuite aux épreuves internationales à Sao Paulo, en août prochain. En attendant, plus de 800 candidats représentant 50 métiers sont attendus à Strasbourg

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.3
partiellement nuageux
le 16/09 à 9h00
Vent
0.67 m/s
Pression
1021.03 hPa
Humidité
59 %

Sondage