On a vraiment retrouvé l’ESB M !

Publié le 19/01/2013 - 03:57
Mis à jour le 19/01/2013 - 03:57

Plein de cœur, souvent brillants, les handballeurs bisontins ont fait chavirer de bonheur un Palais des sports copieusement garni, en dominant logiquement (26-25) le voisin dijonnais. Que la saison repart bien…

 ©
©

Handball (Pro D2)

Christophe Viennet avait donc bien raison. L’état d’esprit, qu’il avait retrouvé dans son groupe en fin d’année 2012, et qui s’est confirmé depuis la reprise à l’entraînement, a débouché sur le match dont tout le public bisontin se souviendra cette saison. Au bout, il y a ce succès de gala. En minimiser le goût et la portée serait ridicule. Devant près de 3000 personnes en liesse, l’ESB M s’est tout simplement régalée, comme celui qui revit les délices du passé.

Maladroits offensivement, face à un Thirion très rapidement dedans et par la suite excellent dans ses buts, les voisins bourguignons avaient vite compris que leur soirée dans le Doubs serait rude. Il fallait ainsi attendre la septième minute pour voir les protégés de Denis Lathoud ouvrir leur compteur, dans une rencontre déjà sous pression (1-1), mais surtout extrêmement équilibrée dans un premier temps (7-5, 19e puis 8-8, 24e). Un ton au-dessus dans l’agressivité, les Ententistes parvenaient à créer un premier break (11-8, 26e), que les Dijonnais atténuaient à la pause (12-11, 30e).

Et… Claire !

On pensait alors assister à un mano a mano, d’autant que Tokic, qui a beaucoup essayé pour sa première, mais qui a pas mal été mis en échec, forçait un peu trop ses tentatives. Pour la première fois du match - et en réalité la seule - Dijon passait même devant sur une réalisation de Parent (13-14, 35e), l’une des menaces adverses avec Poletti. Besançon trouvait alors des ressources dont on ne l’avait pas forcément vu capable jusqu’ici. Le danger venait de partout et Calandre, Clerc, Scotto ou Decaudin en profitaient pour embraser le Palais des sports (20-17, 49e).

Les Bourguignons avaient beau instantanément revenir (20-20, 52e), ils agonisaient quand Claire décida de porter le coup de grâce, en enchaînant trois buts comme dans un rêve (24-22, 57e). Les deux dernières réalisations de Decaudin (26-23, 59e) faisaient carrément lever le public, qui pouvait se permettre de chanter, crier… et même chambrer, en respectant la plus parfaite tradition d’un derby haletant. Il n’aurait pas pu mieux lancer cette phase retour pour l’ESB M qui, c’est confirmé, a très largement les moyens de (bien) s’en sortir.

ESB M - Dijon 26-25

Besançon. Palais des sports. Arbitrage de MM. L. et V. Rieu. Environ 2800 spectateurs. Mi-temps : 12-11.

ESB M :

Le gardien : Thirion 12/37 en 60’
Les marqueurs : Claire 7/8, Clerc 3/7, Decaudin 5/5, Portet 1/1, Chiappini, Rognon, Calandre 3/5, Benga 0/3, Scotto 2/4, Molinié 2/4, Col 0/3, Tokic 3/10.

Dijon :

Le gardien : Stojinovic 14/40 en 60'
Les marqueurs : Naudin 2/7, Gaillard 2/2, Poletti 6/7, Parent 4/7, Redei 3/8, Portefaix 1/1, Bezerra 4/8, Petiot 1/1, Rac 2/3.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

FC Sochaux-Montbéliard : le match des Socios aura lieu le samedi 9 mars 2024

La direction du FCSM a annoncé ce 16 février 2024 que la venue du Mans au stade Bonal le samedi 9 mars à 15h sera l’occasion de "célébrer notre football" lors du match destiné à rendre hommage aux 10.000 Sociochaux ayant contribué à la cagnotte visant à sauver le club l’été dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.21
nuageux
le 25/02 à 9h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
95 %