"Lycée mort" à Jules Haag : 70 % d'enseignants en grève ce lundi

Publié le 31/01/2022 - 10:35
Mis à jour le 01/02/2022 - 09:44

Des personnels du lycée Jules Haag, soutenus par les syndicats (SNES-FSU, CGT Educ’action, Sud Solidaires et Sud Education), ont fait grève ce lundi 31 janvier suite aux moyens attribués à l’établissement pour la rentrée prochaine. 70 % d’enseignants étaient en grève et « très peu d’élèves se sont présentés » à 8h00, selon le SNES-FSU.

C’est l’incompréhension du côté des syndicats qui pointent du doigt la nouvelle carte scolaire et notamment la baisse de "3%" du nombre d’heures attribuées la rentrée précédente. "Cela signifie qu’en moyenne chaque élève perdra 5,4 journées de cours par rapport à cette année", expliquent-ils. Cette baisse inquiète également les syndicats, car elle n’a pas été prise en compte avec le nombre d’élèves du lycée… ce qui se traduirait par "des classes plus chargées et des suppressions de dédoublements, ainsi que la suppression de deux postes d’enseignants". "Les personnels du lycée Jules Haag dénoncent un mépris total et répété pour leurs élèves et leurs conditions d’apprentissage", s’insurgent-ils. 

Les syndicats pointent également une incohérence : "comble du cynisme, le Rectorat impose au lycée un taux d’heures supplémentaires inhabituellement élevé. En diminuant arbitrairement le nombre d’« heures-postes », il forcera mécaniquement des enseignants à partir ou effectuer des compléments de service dans d’autres établissements quand dans le même temps des collègues augmenteront leurs heures supplémentaires, parfois dans les mêmes disciplines !"

Ce qui est demandé par les syndicats : 

  • Une dotation suffisante pour maintenir les conditions d’apprentissage actuelles (dédoublements et effectifs)
  • Un rééquilibrage des heures-postes et heures supplémentaires
  • Un retour des postes perdus suite à la fusion

Les personnels ont transmis une demande d'audience au Rectorat et sont en attente d'une réponse. Si nécessaire l'assemblée générale a d'ores et déjà décidé une reconduction de la grève à partir de ce mardi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.15
couvert
le 04/03 à 18h00
Vent
0.78 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
89 %