Alerte Témoin

Organic FabLab : développer le compostage chez les restaurateurs et dans la grande distribution

Publié le 12/04/2016 - 13:00
Mis à jour le 13/04/2016 - 10:00

Depuis 5 ans, Trivial'Compost a installé des sites de compostage au pied de 240 immeubles de Besançon. La structure souhaite désormais franchir un cap pour développer dans un laboratoire d'autres techniques innovantes comme vermicompostage et la culture de champignons dans du marc de café. Mais pour impulser cet Organic FabLab, l'association bisontine a besoin de 20.000 € et vient de lancer une campagne de financement participatif.

Comment valoriser les déchets organiques et éviter qu'ils ne partent à l'incinérateur ? C'est la principale question que se posent les membres de Trivial Compost. Après près de 250 sites de compostage en pied d'immeuble, "Besançon une ville exemplaire en la matière" explique l'association. "Ce dispositif permet de détourner chaque année plusieurs centaines de tonnes de déchets organiques de l’incinération et donc de réduire la quantité de polluants émis dans l’air, mais aujourd'hui nous souhaitons aller plus loin…

Comment ? Avec la création d'un Organic FabLab, sorte de laboratoires de techniques innovantes comme par exemple, la culture de pleurotes dans du marc de café. La champignonnière est encore en phase de recherche. " À terme, l’objectif est de générer une économie circulaire qui permette, d’une part, de valoriser le marc de café des bars et des restaurants du centre-ville de Besançon et, d’autre part, de produire localement de délicieux champignons aux vertus nutritionnelles insoupçonnées (protéines, des minéraux, et des vitamines) 

Deuxième solution : la mise en réseaux d'acteurs locaux autour du cycle de la matière organique dans un système d’économie circulaire grâce au vermicompostage : des milliers de vers de fumier transforment plus rapidement les déchets organiques en une matière semblable à du terreau. "Notre but est de l’adapter à une plus grande échelle avec un double objectif : recycler les déchets des professionnels de la restauration et de la grande distribution et produire du compost de qualité pour les maraîchers et les agriculteurs de la région". 

Pour concrétiser ce projet, Trivial'Compost a besoin de 20.000 € . L'association a lancé ce 8 avril  2016 au salon Bio&Co à,Micropolis Besançon sa campagne sur le site de financement participatif Helloasso.com.Il est possible de faire un don jusqu'au 30 juin. À la rentrée de septembre, les donateurs les plus généreux seront invités à un repas de remerciement qui sera également l’occasion de lancer les travaux de l’Organic FabLab.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

C'est la saison des guêpes  ! Cet été 2020, avec de très faibles précipitations, est propice à leur développement. De plus, la chaleur facilite la survie des insectes, première nourriture des guêpes. Alors quand il y a piqûre ? Que faire ?  Une piqûre de guêpe  doit être soignée. Pour les personnes allergiques, il faut réagir très vite, car une vulgaire piqûre peut être mortelle. Voici les conseils.

Canicule : interdiction de se baigner dans les lacs et les rivières

Rappel • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Canicule : de fortes chaleurs jusqu’à mardi en Bourgogne-Franche-Comté

Météo France vient de placer 45 départements, dont la Nièvre et l'Yonne en vigilance orange en raison d'un "pic de chaleur très intense" qui va d'abord toucher vendredi les régions du Sud-Ouest aux Pays de la Loire. 34 autres départements, dont le Jura, le Doubs, la Haute-Saône, la Côte d'Or, la Saône-et-Loire et le Territoire-de-Belfort sont en vigilance jaune. En Bourgogne Franche-Comté, la vague de chaleur doit se poursuivre au moins jusqu'à mardi.

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Risques d’incendies dans le Jura : les consignes de la préfecture

Département le plus boisé de la région, le département du Jura est un de celui qui a le plus à craindre des feux de forêt alors que le retour d'une canicule est annoncé d'ici la fin de la semaine. La préfecture du Jura appelle à la vigilance et insiste sur les consignes à respecter pour éviter les feux de forêt.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.44
    ciel dégagé
    le 07/08 à 21h00
    Vent
    1.54 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    61 %

    Sondage