Alerte Témoin

Ouverture de L'Antonnoir à Besançon : "pas loin du rêve"…

Publié le 04/09/2017 - 16:03
Mis à jour le 07/09/2017 - 09:01

Le nouveau complexe de nuit L'Antonnoir (ex-Cousty) a ouvert ses portes vendredi 1er et samedi 2 septembre 2017. Il a été inauguré le 3 septembre. Sur les deux premiers soirs de son histoire, L'Antonnoir a accueilli plus de 1 000 personnes

Vendredi, pas moins de 750 noctambules ont découvert l'ex-Cousty façon L'Antonnoir avec une nouvelle décoration, de nouvelles musiques, une nouvelle ambiance, de nouvelles boissons, et une nouvelle équipe. "En sachant que la jauge maxi du lieu est de 400 personnes, il y a eu un turn-over continu et donc une longue file d'attente ce premier soir", nous précise Antonin Borie, l'un des trois gérants de L'Antonnoir. Samedi, environ 400 personnes étaient au rendez-vous. 

"On n’est pas loin du rêve" 

L'émotion était palpable ce dimanche 3 septembre lors de l'inauguration privée à 18 heures lorsqu'Antonin Borie répondait à nos questions. Il nous a confié : "La fatigue m'empêche de vous dire que c'était juste un rêve, mais on en est pas loin là. On a réussi à toucher un truc, des gens, on est arrivés à ce qu'on voulait." Mais ce n'est que le commencement, le "bébé" doit encore évoluer. "Il reste plein de réglages, il faut affiner plein de chose, c'est normal, on n'a pas terminé, mais l'essentiel est là : c'est épuré, c'est assez neutre pour accueillir tous types de publics." 

"Le plus dur reste à faire" 

Toutefois, "le plus dur reste à faire, il faut faire durer, il faut que les gens s'approprient le lieu, s'y sentent bien. Quand Besançon aura décidé que ce lieu est indispensable, on aura gagné", conclut Antonin. 

Prochain rendez-vous : le premier concert à L'Antonnoir jeudi 7 septembre à 20 h 30 avec le concert de Ko Ko Mo et Eyes Shaker et l'after…

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Covid-19 : Va-t-il y avoir une désinfection des rues à Besançon ?

Nombre d'images ont montré des agents en train de désinfecter les rues à l'étranger et récemment en France. Après 15 jours de confinement, est-ce que la Ville de Besançon a prévu un nettoyage approfondi ? Nous avons posé la question à Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.

Huit bureaux de poste ouverts dans le Doubs

Mise à jour • Voici la liste des huit bureaux de poste ouverts dans le Doubs dans le contexte de la situation sanitaire actuelle. La mobilisation des équipes dans les bureaux permet à La Poste "d’assurer ses missions prioritaires et les opérations essentielles tout en protégeant la santé des postiers et des clients", est-il indiqué ce 26 mars 2020.

Fermeture des marchés en plein air. Les marchés « Beaux Arts » et Cassin restent ouverts

Suite aux annonces du Premier ministre lundi 23 mars 2020 concernant un durcissement du confinement en France, la Ville de Besançon a décidé de maintenir les marchés prévus ce mardi, mais tous seront annulés par la suite. A partir de mercredi, seuls les marchés Beaux-Arts au centre-ville et Cassin de Planoise resteront ouverts avec des mesures de préventions renforcées. 
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.56
partiellement nuageux
le 09/04 à 15h00
Vent
2.98 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
38 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune